En cette période de Bac, retrouvez notre sélection de programmes. De plus, nous vous conseillons de ne pas vous y prendre au dernier moment, le site peut être indisponible suite à une surcharge de visiteurs.
Forums Casio - Actualités

Index du Forum > Actualités > L'Histoire des calculatrices
Shadow15510
En ligne
Rédacteur
Niveau: Intermédiaire
Points: 647
Défis: 13
Message
Posté le 07/06/2018 17:40

L'Histoire des calculatrices  :

Qui ne s'est jamais posé la question : "Combien de temps a-t-il fallu à l'Homme pour passer de la machine à écrire Brothers AX-410 aux calculatrices programmables et en couleurs ?" La réponse ? Ehh... Bien pas beaucoup... Je vous propose donc un voyage dans le temps aux prémices de l'électronique, d'un temps où ce qui est désuet aujourd'hui était à la pointe de la technologie hier...

Pour cela remontons jusqu'en 1912 à Londres, où naquit Alan Mathison Turing. Autiste et contraint de cacher son homosexualité, le jeune homme se découvre très vite une passion pour les mathématiques et le cryptage. Après une enfance difficile nous retrouvons Turing en 1936 lorsqu'il qu'il publie ses théories sur une « machine à calculer universelle » qui serait capable d'effectuer des calculs automatiquement... Devant le mépris que lui montre le public Turing continue ses recherches et en 1938 il publie "The Imitation Game", un article très connu qui sera, entre autres, à la base du célèbre « test de Turing ».


Alan Turing

En 1940 la deuxième guerre mondiale interrompt les recherches du brillant mathématicien. Jusqu'ici l'informatique à proprement parler n'existe pas encore et la seule machine utilisant l'électricité pour fonctionner est Enigma (l'utilisation de l'électricité est partielle, l'autre partie étant mécanique). Les Anglais parviennent à récupérer un exemplaire de la célèbre machine mais sans le code à trois lettres impossible de déchiffrer les messages... Winston Churchill monte alors une équipe dont Turing est le chef pour « craquer » le code... Celui-ci changeant tous les jours à minuit, Alan eut l'idée d'automatiser les calculs, de créer une machine capable de casser le code : la « machine de Turing » (je parle de celle qui fut construite à Bletchley Park et que l'on a surnommée « La Bombe »). Cette réussite renverse l'opinion vis-à-vis des articles et théories de Turing. À partir de cette date les recherches en électronique commencèrent réellement et les avancées dans ce domaine ne cessèrent de s'enchainer. Nous quittons ici Alan Turing qui se suicida à l'âge de 42 ans en 1954. Précisons le rôle de Claude Shannon qui est à l'origine du terme « bit » comme unité de mesure.

À partir de la fin des années 40 jusqu'au début des années 2000, les inventions se suivirent et ce, suivant une constatation faite par Gordon Earle Moore et connue sous le nom de « Première loi de Moore », énoncée en 1965 et qui est : « [la complexité des circuits imprimés] doublait tous les deux ans ». Parallèlement aux recherches Anglaises et Américaines les Japonais se lancèrent eux aussi dans la course à l'électronique. En 1957 La compagnie Casio voit le jour et lance la même année la Casio 14-A , avec ses dimensions de 108 × 78 × 44 cm et ses 140 kg, la Casio 14-A est la première calculatrice compacte et électrique au monde. Elle est composée de 342 relais, un composant lourd, lent, bruyant, volumineux mais robuste. Les autres firmes rattrapèrent Casio avec des modèles plus petits et rapides.


Casio 14-A

Le gouffre financier dans lequel le Japon sombra n'aida pas Casio qui finit par combler l'écart avec une nouvelle technologie... les transistors !! Plus petits, plus légers, et plus rapides et silencieux, ce nouveau composant, découvert par les américains en 1947, s'imposa sur le marché. Texas Instruments bénéficia de cette technologie bien avant Casio qui eut du mal à rattraper son concurrent direct. Soucieux de ne pas rester en retrait Casio lance alors le Casio-001, un ordinateur électronique, en 1965.


TV-10

Mais ces outils de pointes sont très coûteux et réservés aux professionnels. Les 50 fabricants alors sur le marché se gênent mutuellement. Casio innova en lançant sa gamme Casio mini, une série de calculatrices compactes de poche pour le grand public. Les innovations s'enchaînent avec plusieurs succès pour Casio ; qui lança une montre sur le marché : la Casiotron, une montre-bracelet qui vous affiche le nombre de jours dans le mois en cours et qui vous dit si l'année présente est bissextile.

En 1980 Casio se met aux instruments de musique. 3 ans plus tard la firme met en vente un téléviseur de poche LCD : le TV-10 puis en 1985 un des premier téléviseurs à écran en couleurs à cristaux liquides : le TV-1000. Casio, qui est ouvert à l'international depuis 1967, montre une fois de plus son audace avec la série AL- 1000, la première série au monde de calculatrice de bureau programmable, et va encore plus loin avec la calculatrice programmable à carte perforée et imprimante intégrée pour les comptables : la série des PR-144.


FX-702P

Entre le début des année 70 et la fin des années 90 les succès de Casio sont indiscutables. Par exemple, juste en 1981 Casio lance le premier dictionnaire électronique au monde : le TR-2000. La première calculatrice programmable sans carte dans un langage type BASIC : la Casio Fx-702P ainsi que la célèbre série de ordinateurs de poche programmable (en BASIC aussi) : les PB-100. 6 ans plus tard le lancement du FX-850P, un ordinateur de poche fournis avec une centaine de programmes en mémoire finit de forger la réputation de la célèbre firme tout en montant une fois de plus son originalité. Entre autres Casio sortit un PC de poche portant le joli nom de Casiopéia E-125 et plusieurs montres comme la G- Shocks.

Revenons un peu au formidable outil qu'était la FX-702P, muni d'un mémoire de 1680 octets et d'un écran à cristaux liquide de 20 caractères par 1 ligne. La casio FX-702P est dotée d'un clavier alphanumérique séparé du clavier numérique (les touches alphanumériques sont en gris sur la photo ci-dessus). Cette calculatrice avait une puissance de calcul supérieure à la Sharp PC-1211, sa seule concurrente dans sa catégorie.

Les nombreuses innovations, inventions, et découverte réalisées entre 1940 et les années 2000 nous permettent aujourd'hui de regarder notre feuilleton favori sur un écran plasma 16 millions de couleurs, d'avoir un ordinateur 9 cœurs, avec un mémoire de 2To qui tient dans un pavé de 98 × 98 × 168 mm, et qui accès à de gigantesques bases de données dans le monde et dans l'une desquelles se trouve cet article... Et il n'a fallu que 60 ans pour passer de la machine à écrire à l'ordinateur.


La Casiotron



À gauche : Enigma, à droite : « la Bombe »





Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 11523
Défis: 136
Message
Citer : Posté le 07/06/2018 18:58 | #
Jolie découverte ! J'ai modifié un peu la mise en page et quelques inattentions d'orthographe.

Où est-ce que tu as trouvé toutes ces informations ? Ce serait intéressant de citer une ou deux sources.
----------------------------------
Rise.
Shadow15510
En ligne
Rédacteur
Niveau: Intermédiaire
Points: 647
Défis: 13
Message
Citer : Posté le 07/06/2018 19:21 | #
Merci pour la mise en page, D-S m'avait fait la même remarque
En grande partie Wikipédia mais aussi le film The imitation Game (très bien fait) et... la Fnac (pour les dimensions de la mémoire et le nombre de couleur d'un écran Plasma, ici de 3mètres de long)
----------------------------------
"Ce n'est pas parce que les chose sont dures que nous ne les faisons pas, c'est parce que nous ne les faisons pas qu'elles sont dures." Sénèque
Cakeisalie5
Hors ligne
Membre de CreativeCalc
Niveau: Confirmé
Points: 1595
Défis: 10
Message
Citer : Posté le 07/06/2018 19:39 | #
Article sympathique, bien joué ! L'équipe de CASIO Éducation a utilisé l'illustration de la 14-A récemment (il y a moins d'un an ?) dans un concours sur leur page Facebook d'ailleurs, maintenant on a un article pour présenter ce que cet engin représente
----------------------------------
Informatichien au poil. Je fais danser des bytes quand ça me chante.
Besoin d'utilitaires de transfert vers et depuis la calculatrice sous GNU/Linux ?
Shadow15510
En ligne
Rédacteur
Niveau: Intermédiaire
Points: 647
Défis: 13
Message
Citer : Posté le 07/06/2018 20:02 | #
un cube énorme de 140kg à peine capable de faire les quatre opérations basiques... C'est dément
----------------------------------
"Ce n'est pas parce que les chose sont dures que nous ne les faisons pas, c'est parce que nous ne les faisons pas qu'elles sont dures." Sénèque
Suruq game
Hors ligne
Membre de CreativeCalc
Niveau: Confirmé
Points: 570
Défis: 18
Message
Citer : Posté le 07/06/2018 22:37 | #
si toi aussi tu as une fx-702p lève la main o/
ah...on me dit a l’oreillette que je suis le seul
----------------------------------
There is only one thing that makes a dream impossible to achieve : the fear of failure
Shadow15510
En ligne
Rédacteur
Niveau: Intermédiaire
Points: 647
Défis: 13
Message
Citer : Posté le 08/06/2018 07:59 | #
Mon père avait un PB-700
----------------------------------
"Ce n'est pas parce que les chose sont dures que nous ne les faisons pas, c'est parce que nous ne les faisons pas qu'elles sont dures." Sénèque


Index du Forum > Actualités > L'Histoire des calculatrices

Planète Casio v42 © créé par Neuronix et Muelsaco 2004 - 2018 | Il y a 257 connectés | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Licences et remerciements

Planète Casio est un site communautaire indépendant, géré bénévolement et n'est donc pas affilié à Casio | Toute reproduction de Planète Casio, même partielle, est interdite
Les fichiers, programmes et autres publications présents sur Planète Casio restent la propriété de leurs auteurs respectifs et peuvent être soumis à des licences ou des copyrights.
CASIO est une marque déposée par CASIO Computer Co., Ltd