Seuls les membres ayant 30 points peuvent parler sur le chat.
Gestion du compte
Calculatrices
Graph 35 à 100 (CFX)
Graph 25/25+ (Pro) (fx-7400)
Graph 35+USB/75/85/95 (SD)
Graph 100/100+ (AFX)
ClassPad 300/330
Fx-CG 10/20
Fx-CP 400
Graph 90+E

Retour aux miniatures
Tri avancé
Liste des programmes
Nom Date
InfoFinancière
TT BAC sti2d
Logistique
Solaris
Keke
Formule sti2d
Descente,de,cha
MathUtils
VERIFLEC
ETT BAC
Bac ETC STI2D
Pack ece
Bilan fonct
Topométrie
Usinage
3D
Qcm sciences
BTS CIRA


¤ Transférer un programme sur
sa calculatrice

¤ Vous cherchez une fonction ?
Cours/E-activities >> Graphs 75/85/95 (SD) >> Divers >> Descente,de,cha
Descente,de,cha
Version : Taille : 1 octets Ajouté le : 2017-01-28 08:55 Modifié le : 2017-01-28 08:55
Auteur et posteur :
Benjio47Hors ligneMembrePoints: 40 Défis: 0 Message
Aucune image disponible
Nombre de visites sur cette page : 2354
Score au progrank : 18
Pas encore de note !

Vous devez être inscrit(e) et avoir 20 points ou plus pour noter.
411 téléchargements | Soumettre un test


Description :

DESCENTE DE CHARGES

]I - Définition et rôle des fondations.
Un ouvrage, quel qu'il soit, prend appui sur un sol d'assise.
1 - Définition.
On désigne par « fondations » les éléments qui jouent le rôle d'interface entre la
structure porteuse de l'ouvrage et le sol.
2 - Rôle des fondations.
Les fondations d'un ouvrage sont les
éléments de la structure assurant la
transmission des charges de cette
structure sur le sol:
- charges permanentes,
- charges d'exploitation,
- charges climatiques;
Le sol agit également sur les fondations.
Cet ensemble doit à tout moment être en
équilibre. Les fondations assumeront
leur fonction tant que l'équilibre sera
assuré:
- pas de glissement,
- pas de basculement,
- pas d'enfoncement (ou
soulèvement).
II - Principe de fonctionnement d'une fondation
1 - Action d'une fondation sur le sol.
Les fondations assurent la transmission des charges au sol. Mais le sol d'assise peut supporter
une certaine pression qu'il ne faut pas dépasser. Les fondations permettent de répartir les
charges sur le sol, de façon à ce que l'on ait toujours:
Pression exercée par la fondation sur le sol < Pression que peut supporter le sol

P = Poids d'une partie de la
structure. [MN]
S = Surface de la fondation
= a  b [m²]
 = Pression de la fondation sur
le sol = contrainte
[MN/m²],[MPa]

III - Vérification des fondations superficielles.
1 - Objectifs de la vérification :
Comme nous venons de le voir, la fondation assurera sa fonction tant qu’il y aura stabilité de
l’ensemble sol + fondation. Il peut donc y avoir deux origines possibles à une instabilité :
- Soit le sol ne résiste pas aux charges amenées par la fondation ; il s’agit de la
stabilité externe de la fondation,
- Soit la fondation ne résiste pas ; il s’agit de la stabilité interne de la fondation.
1-a Stabilité externe d’une fondation superficielle : résistance du sol d’assise.
Il s’agit de s’assurer que la fondation ne provoquera pas :
- un poinçonnement du sol (rupture du sol),
- un tassement du sol supérieur à ce que peut admettre l’ouvrage.
On s’assurera également qu’il n’y a pas de risque :
- de glissement sur le sol ( efforts horizontaux)
- de renversement (basculement) (efforts excentrés),
- de glissement de terrain sous la fondation.
Nous prendrons comme hypothèses que les efforts sont verticaux et centrés par rapport à la
semelle de fondations. Nous vérifierons les semelles uniquement vis à vis du risque de
poinçonnement.
1-b Stabilité interne d’une fondation superficielle : résistance propre d’une fondation.
La semelle de fondation est soumise aux efforts de la structure porteuse et aux réactions du
sol d’assise. Comme tout élément en béton armé, elle doit recevoir un ferraillage adapté à ces
dimensions et aux efforts qu’elle supporte
2 - Effort apporté par l’ouvrage sur le sol Nu.
La descente de charges prend en compte l’ensemble des charges appliquées au bâtiment (cf I-2
- figure 1) et définit le cheminement de ces charges du niveau le plus élevé jusqu’aux
fondations.
Les actions sont pondérées par des coefficients de sécurité et sont combinées entre elles de
façon à considérer le cas le plus défavorable pour la structure.
La combinaison d’actions utilisée est : 1,35 G + 1,5 Q
Elle donne l’effort au pied des murs et des poteaux : P = 1,35 G + 1,5 Q

3 - Contrainte de calcul q.
La contrainte de calcul q correspond à la contrainte verticale pouvant être mobilisée sous la
fondation sans danger de tassement ni de rupture.
La valeur de q dépend du sol sur lequel repose la fondation.
Elle peut être déterminée :
- à partir des essais de sols. La mécanique des sols permet de déterminer la
contrainte ultime qu que peut supporter le sol sous une fondation. Dans ce cas :
q=q/2 (q est une valeur minorée par sécurité).
4 - Vérification de la stabilité externe : résistance du sol
L’effort Nu (en MN) qui arrive sur le sol est réparti sur toute la surface S (ou A) (en m²) de la
fondation qui exerce une contrainte (en MPa) sur le sol. Et, comme nous l’avons dit, il faut
que la contrainte exercée par la fondation soit inférieure à la contrainte que peut supporter le
sol.
Avec les notations que nous venons de voir précédemment, ceci est traduit par :
Nu(MN)/S(m²)
avec


Commentaires :



Planète Casio v42 © créé par Neuronix et Muelsaco 2004 - 2019 | Il y a 26 connectés | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Licences et remerciements

Planète Casio est un site communautaire non affilié à Casio. Toute reproduction de Planète Casio, même partielle, est interdite.
Les programmes et autres publications présentes sur Planète Casio restent la propriété de leurs auteurs et peuvent être soumis à des licences ou copyrights.
CASIO est une marque déposée par CASIO Computer Co., Ltd