Les membres ayant 30 points peuvent parler sur les canaux annonces, projets et hs du chat.

Forum Casio - Discussions


Index du Forum » Discussions » Votre point de vue sur le monde actuel
Positon Hors ligne Rédacteur Points: 2396 Défis: 57 Message

Votre point de vue sur le monde actuel

Posté le 24/05/2013 19:47

Je vous met un lien vers un article d'un très bon site qui traite du capitalisme moderne :
http://toupie.org/Textes/Accepter_la_realite_et_reagir.htm
Je propose ensuite d'échanger un peu nos idées sur ce sujet, car réagir c'est aussi communiquer.


Totoyo Hors ligne Membre d'honneur Points: 16040 Défis: 102 Message

Citer : Posté le 24/05/2013 21:00 | #


Je n'ai pas lu le pavé, trop long, même sa lecture doit être très intéressante.

Ma vision de mon monde est très loin du monde actuel.

Le capitalisme repose sur l'instinct primaire de tout être vivant : manger ou être manger. Comme l'Homme est un animal, même si on cherche toujours à le classer à part pour montrer sa domination sur le règne animal, il se comporte comme tel. Au final, je considère le capitalisme comme une représentation "évoluée" ou complexifiée de ce comportement primaire.

Dans un livre, il parlait de cette recherche éperdue du chainon manquant : ce moment où l'Homme nait et n'est donc plus un singe. L'Homme a besoin de se savoir différent de autres animaux, afin de se rassurer, pour qu'il puisse enfin dire que son comportement est "intelligent". Si je retrouve les références, je les posterai ici.

Pour moi, l'Homme n'est qu'un animal, qui un jour disparaitra au profit d'autres espèces.
Louloux Hors ligne Ancien administrateur Points: 7035 Défis: 61 Message

Citer : Posté le 24/05/2013 22:41 | #


Ma vision :

Notre monde repose sur un paradoxe : beaucoup affirment que nous sommes une espèce comme une autre alors même que notre civilisation repose sur l'évolution par rapport à notre nature d'animal. Il faut alors trouver un compromis entre l'observation de l'ordre naturel et le progrès en matières scientifiques comme sociales ou sociétales. Notre société choisit alors tout naturellement de s'orienter vers une solidarité, mais tombe malheureusement régulièrement dans un excès dans lequel certains peuvent profiter de cette solidarité et on en vient à dénigrer des élites qui profitent d'un modèle économique capitaliste permettant l'enrichissement. cette perspective d'enrichissement est en effet immédiatement liée à un égoïsme reposant sur des plaisirs ou une illusion de bonheur reposant sur le pouvoir. Ces illusions tendent à animer les objectifs d'une majorité de personnes qui développent une vision de monde excluant toute possibilité d'une Vérité qui nous dépasse. On est alors en opposition au fait religieux marquant le reste de la population, qui est marqué par une grande diversité, et celle-ci est présente au sein des communautés même. Ainsi la religion peut amener aux plus grandes œuvres humanitaires comme aux pires attentats ou génocides : tout est dans la question de la vision du Mal que développent alors ces religions par rapport à leurs valeurs. Quant à ces valeurs on peut dire que certaines religions font reposer toutes ces valeurs sur les principes les plus naturels, contestés alors par les sociétés qui évoluent en développant une méfiance vis à vis du fait religieux, qui peut tolérer une évolution par à coups en bloquant toutefois sur certains "points non négociables" qui créent le conflit. Les religions observent naturellement plusieurs tendances politiques, mais celles-ci ne se reconnaissent souvent dans aucune des deux idéologies politiques proposées : le capitalisme et le communisme (ou autres socialismes qui selon les époques se rapprochent plus ou moins de l'une ou l'autre des tendances). Les évolutions sociétales proposées lors de la naturelle gauchisation des sociétés s'appuient sur une idéologie de l'égalitarisme apparaissant peu à peu, qui consiste en le fait de nier la différence avec pour dérive directe l'assimilation. Pour appuyer cette évolution progressive on prend nos distances avec l'ordre naturel et on rejoint en quelque-sorte l'idée scientiste. Notre monde pourrait tendre peu à peu vers un eugénisme vers lequel la négation de la bioéthique commence parfois à nous conduire.

Personnellement je suis convaincu que l'homme n'est pas un animal commun, et que même au regard de la courte période qu'a pour l'instant vécue notre espèce, de nombreux critères l'élèvent à la place de la créature qui voit avec intelligence. On définit l'intelligence par la capacité à voir à l'intérieur des choses, et ainsi on peut dire que l'homme est la seule créature vraiment intelligente, dans le mesure où elle essaie de se mettre émotionnellement à la place d'un interlocuteur, dans la mesure où elle approche avec la philosophie et la théologie des mystères au-delà du visible, et dans le mesure où elle établit des stratégies et des pensées rationnelles sur des idées abstraites. sans oublier la conscience de la mort, et la conscience et du groupe, bien que ces derniers critères puissent être présents chez d'autres espèces dans la plus haute classe de catégorisation de l'intelligence animale.

A méditer.
Positon Hors ligne Rédacteur Points: 2396 Défis: 57 Message

Citer : Posté le 25/05/2013 11:48 | #


Mais là on dérive vers la philosophie.
Je veux parler du fait que le capitalisme crée un modèle de consommation qui mène à des problèmes environnementaux. Il impose par la publicité un cycle "consommer-acheter-jeter" très court-termiste et écologiquement limité.
<<< Si jusque là vous aviez cru que mon pseudo est "Position", il est encore temps de regarder à gauche

Ça m'énerve les gens qui ne finissent pas leurs
Totoyo Hors ligne Membre d'honneur Points: 16040 Défis: 102 Message

Citer : Posté le 25/05/2013 12:06 | #


Certes, le capitalisme impose un modèle de consommation et de vision à très court terme, mais rien ne t'oblige à t'y soumettre. J'essaie de recycler un maximum, de n'acheter que lorsque j'ai besoin, de réparer si je le peux. En se remuant et se remettant en cause (au lieu de courir dans le magasin le plus proche), on n'est pas forcément soumis au diktat du capitalisme. Parfois, il suffit d'un peu de volonté pour y arriver.

En tout cas, je le vois bien sur Planète-Casio. Si tout le monde attendait que les choses se fassent, jamais ce site n'aurait pu perdurer depuis bientôt 9 ans !
Ninestars Hors ligne Membre Points: 2411 Défis: 22 Message

Citer : Posté le 25/05/2013 12:36 | #


Le capitalisme c'est peut-être pas la meilleure chose qui soit arrivé à l'homme, mais ça fait sans aucun doute partie de ses avancées majeures.
En effet comme comme l'a dit Totoyo l'homme est un animal, il a besoin d'être plus fort que ses semblables. Et c'est justement le principe du capitalisme : "manger ou être manger". Cela force donc à se surpasser pour ne pas être mangé, cela crée une compétition entre les hommes. Une compétition permanente qui fixe des objectifs nouveaux, d'un point de vue individuel comme collectif, qui font avancer l'homme, le font évoluer.
Je peux vous assurer que sans le capitalisme nous n'aurions pas de télé, ni téléphone, ni internet, ni conquis l'espace, ni de bonnes voitures, ...

Après je soutiens ce point de vue parce que je suis un scientifique.
Totoyo Hors ligne Membre d'honneur Points: 16040 Défis: 102 Message

Citer : Posté le 25/05/2013 12:50 | #


Tu as sans soute raison Ninestars, beaucoup de technologies n'auraient pas existées grâce à cette compétition entre les hommes. Mais n'existe-t-il pas d'autres façons de se stimuler autrement que par la domination ? Est-on obligé d'arriver à des paradoxes où dans certains pays on mange trop alors que dans d'autres, la malnutrition et la famine frappe la population ? D'ailleurs, ce paradoxe apparait de plus en plus dans un même pays.

Malgré le fait que l'Homme n'est qu'un animal, il est doué d'intelligence. Ne serait-il pas temps pour lui de prendre du recul sur la situation actuelle et, justement, de faire preuve d'intelligence. On utilise encore trop souvent l'instinct primaire.
Positon Hors ligne Rédacteur Points: 2396 Défis: 57 Message

Citer : Posté le 25/05/2013 13:11 | #


En fait, le capitalisme tente de nous endormir en nous noyant dans des idéaux d'un monde parfait, véhiculés par la publicité.
Mais derrière tout ça, les forêts est dévastée pour récupérer l'huile de palme qui remplit nos produits alimentaires, les pêcheurs exterminent les poissons pour assouvir leur cupidité et les pays du Sud sont sur-exploités pour leurs produits locaux.
Combien d'arbres tronçonnés, combien de tonnes de CO2, combien d'enfants sous-nourris, combien d'espèces exterminées et surtout combien de consommateurs abusés seront encore nécessaires pour que les actionnaires et les entreprises prennent du recul et voient ce qu'ils ont fait du monde ?
L'homme est naturellement altruiste (cf. le S.V.J. de février 2013), et cette compétitivité dont vous parlez est contre-nature. Le capitalisme ne détruit pas seulement la nature environnante, il détruit aussi la nature humaine.

Pensez-y.
<<< Si jusque là vous aviez cru que mon pseudo est "Position", il est encore temps de regarder à gauche

Ça m'énerve les gens qui ne finissent pas leurs
Louloux Hors ligne Ancien administrateur Points: 7035 Défis: 61 Message

Citer : Posté le 25/05/2013 16:21 | #


Le capitalisme c'est tout simplement la forme naturelle de vie en société, et ce qu'il faut condamner c'est l'abus du capitalisme.

Et c'est bien la concurrence qui permet l'avancée, mais malheureusement le jeu de la concurrence amène la triche : enfants qui travaillent, tiers-monde sous-payé, arnaques, etc...
Totoyo Hors ligne Membre d'honneur Points: 16040 Défis: 102 Message

Citer : Posté le 25/05/2013 20:04 | #


Tenez voici un texte que je trouve intéressant : Culture hackeur, culture du don (c'est l'aspect "culture du don" qui m'intéresse dans ce texte)
Dark storm Hors ligne Labélisateur Points: 11541 Défis: 176 Message

Citer : Posté le 25/05/2013 21:09 | #


Je sais que ces sujets méritent d'être traités, mais ça vous dirai pas d'en parler ailleurs ?
J'ai pas trop envie que l'ambiance du site se dégrade car Untel n'est pas d'accord avec Unautre, surtout que ce genre de thème prête bien aux prises de tête inutiles

Finir est souvent bien plus difficile que commencer. — Jack Beauregard

LienAjouter une imageAjouter une vidéoAjouter un lien vers un profilAjouter du codeCiterAjouter un spoiler(texte affichable/masquable par un clic)Ajouter une barre de progressionItaliqueGrasSoulignéAfficher du texte barréCentréJustifiéPlus petitPlus grandPlus de smileys !
Cliquez pour épingler Cliquez pour détacher Cliquez pour fermer
Alignement de l'image: Redimensionnement de l'image (en pixel):
Afficher la liste des membres
:bow: :cool: :good: :love: ^^
:omg: :fusil: :aie: :argh: :mdr:
:boulet2: :thx: :champ: :whistle: :bounce:
valider
 :)  ;)  :D  :p
 :lol:  8)  :(  :@
 0_0  :oops:  :grr:  :E
 :O  :sry:  :mmm:  :waza:
 :'(  :here:  ^^  >:)

Σ π θ ± α β γ δ Δ σ λ
Veuillez donner la réponse en chiffre
Vous devez activer le Javascript dans votre navigateur pour pouvoir valider ce formulaire.

Si vous n'avez pas volontairement désactivé cette fonctionnalité de votre navigateur, il s'agit probablement d'un bug : contactez l'équipe de Planète Casio.

Planète Casio v42 © créé par Neuronix et Muelsaco 2004 - 2021 | Il y a 60 connectés | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Licences et remerciements

Planète Casio est un site communautaire non affilié à Casio. Toute reproduction de Planète Casio, même partielle, est interdite.
Les programmes et autres publications présentes sur Planète Casio restent la propriété de leurs auteurs et peuvent être soumis à des licences ou copyrights.
CASIO est une marque déposée par CASIO Computer Co., Ltd