Seuls les membres ayant 30 points peuvent parler sur le chat.

Forum Casio - Actualités


Index du Forum » Actualités » TI supprime les programmes assembleur sur TI-83 Premium CE et 84+ CE version 5.5
Lephenixnoir Hors ligne Administrateur Points: 17786 Défis: 142 Message

TI supprime les programmes assembleur sur TI-83 Premium CE et 84+ CE version 5.5

Posté le 22/05/2020 23:28

On va pas se mentir, ce n'est pas une bonne nouvelle. La dernière mise à jour en version 5.5 des TI-83 Premium CE et 84+ CE supprime complètement la fonction Asm() utilisée pour faire tourner des programmes natifs et des jeux sur ces modèles.

Ces modèles étaient les derniers à supporter encore les programmes natifs, après que TI ait progressivement retiré (comme sur les TI-82 Advanced ou TI-84 Plus T) ou jamais autorisé la fonctionnalité (comme sur les TI-Nspire).

Sur TI-Nspire, le contournement avec Ndless peine à rattraper les patchs successifs de TI depuis plus d'un an, et beaucoup de jeux et applications communautaires partagées sur TI-Planet ciblaient alors la TI-83 Premium CE.

Cette nouvelle est un grand coup de massue, pour ne pas dire de poignard, envers la communauté de programmation TI, dont les nombreux travaux seront bientôt incompatibles avec les machines vendues préchargées avec l'OS 5.5 en magasin. Coincées entre le TI-Basic et le support encore bien trop frêle de Python, les calculatrices TI perdent soudainement une grande partie de leur attrait en tant que plateforme de développement.

On espère que la communauté TI, et notamment celle de TI-Planet, parviendra à trouver de nouvelles méthodes ou de nouvelles plateformes où concentrer ses efforts pour reconstruire ce qui vient d'être soudainement perdu.

Comment en est-on arrivés là ?

L'histoire remonte. Il se trouve que la mise à jour 5.1.5 (datant de fin 2015 !) contenait une faille permettant d'exécuter des programmes en mode examen, en utilisant un menu qui présentait par erreur tous les programmes de la machine, même ceux qui auraient dû être invisibles. Cela permet allègrement de tricher avec sa calculatrice.

Cette faille a été patchée entre fin 2017 dès qu'elle a été repérée. Mais dès lors, le support de programme assembleurs devient un problème. Normalement, la calculatrice refuse de revenir à une version antérieure pour que les bugs patchés comme celui-ci ne puissent pas être exploités. Mais un programme assembleur peut tout à fait modifier la mémoire Flash pour lever cette restriction, ouvrant la voie à de nombreux abus.

En Février, insouciants ou peut-être inconscients de la portée du problème, un élève et son professeur ont présenté en détail la manipulation sur Youtube, alors même que plus aucune machine vendue ou mise à jour depuis 2 ans ne présentait le bug original. La technique complexe et enterrée a resurgi aussitôt, laissant naïvement croire que le support des programmes assembleur était incompatible avec la sécurité du mode examen.

La suite on la devine ; soucieux de conserver la crédibilité nécessaire à la présence de ses calculatrices en salle d'examen, TI a certainement choisi de supprimer entièrement le support des programmes en assembleur pour éliminer les problèmes futurs.

Quelle morale en tirer ?

Maintenant que TI a supprimé les programmes en assembleur... rien. Cela n'a rien accompli ! o(x_x)o

Le mode examen n'est pas plus sécurisé qu'avant.

Tous les modèles ou presque ont des failles permettant de tricher à divers degrés, et beaucoup sont vulnérables à une modification du matériel ou de la LED examen. Cette année, il suffira de se présenter sans avoir mis à jour sa TI-83 Premium CE pour disposer du bug. À court terme, révéler la vulnérabilité n'a fait que la diffuser et accroître la triche.

Ce genre de retenue sur les contournements potentiels du mode examen est pourtant ce qui a permis à Planète Casio et TI-Planet de faire remonter aux constructeurs plusieurs failles gênantes concernant le mode examen, sans exposer les examens nationaux à davantage de triche.

Le débat sur la viabilité du mode examen n'a pas progressé.

Avec les vidéos de preuves-de-concept d'attaques du mode examen qui fleurissent sur Internet, les constructeurs sont obligés de fermer toujours plus les calculatrices pour maintenir la crédibilité de leur implémentation. Mais ces vidéos échouent à démontrer que le mode examen est impraticable car elles donnent l'illusion que patcher les bugs successifs est suffisant pour le rendre viable.

Or, la mise en place du mode examen requiert la coordination de plusieurs éléments. La sécurité des modèles en est un, et c'est un défi à part entière ; mais ce n'est pas le seul. De nombreuses questions se posent aussi dans la salle d'examen : comment contrôler l'activation du mode examen ? Les surveillants non formés sauront-ils repérer les tours de passe-passe et autres arnaques ? Peut-on désactiver le mode examen sur 50 ou 100 calculatrices rapidement à la fin d'une épreuve ?

Après plusieurs années, on sait bien que les vulnérabilités des modèles ne convaincront pas l'organisation des examens que le mode examen n'est pas viable en pratique. Mais elles suffisent à créer un sentiment d'injustice qui contribue à repousser son application d'année en année. La fâcheuse pandémie qui a repoussé les épreuves de Juin n'a fait que tirer cette situation à l'extrême.

Une application réelle du mode examen est nécessaire en salle, et vite. Les tenants du mode examen ont besoin de l'expérience du terrain pour prouver sa réalisabilité et son efficacité. Et leurs opposants en ont tout autant besoin pour prouver l'exact inverse. Une faille enterrée depuis deux ans ne peut plus rien changer à ces résultats-là, et ne fait que repousser l'inéluctable test en conditions réelles dont le débat a besoin pour progresser.

Le rôle des communautés dans ce processus est sous-estimé.

Par définition, les communautés de programmeurs et bidouilleurs sur les calculatrices regroupent les personnes les plus familières avec les modèles (après bien sûr les constructeurs eux-mêmes). De ce fait, elles disposent des compétences nécessaires pour repérer et signaler les vulnérabilités, bien avant qu'une diffusion au grand public n'en fasse les méthodes de triche dangereuses que les diffuseurs s'empresseront de dénoncer sans réaliser qu'ils les créent.

Les communautés sont aussi un intermédiaire fiable entre les utilisateurs finaux et les outils (programmes, logiciels...). Le fait que Planète Casio et TI-Planet regroupent une très grande majorité des programmes et logiciels disponibles sur les plateformes française en font des lieux de choix pour dissuader les candidats de tricher.

En expliquant clairement les enjeux et la gravité de la triche à leurs visiteurs, TI-Planet et Planète Casio contribuent à éliminer la triche par le biais de la dissuasion, car de nombreux candidats à la triche n'en réalisent pas les conséquences et s'abstiennent prudemment apprès un rappel.

Il est ironique au plus au point que, malgré tous les efforts de TI-Planet pour limiter les dégâts de la triche et du mode examen (car oui, dénoncer le mode examen n'a pas empêché la communauté de s'y préparer au mieux), le plus grand coup de massue qui lui soit adressé en plusieurs années soit causé par la publication peu réfléchie d'une méthode de triche contre le mode examen.

Peut-on éviter le même chemin côté Casio ?

Et voici la question qui nous torture tous. Va-t-il nous arriver la même chose à nous aussi ? Sans add-ins, coincés cette fois entre le Basic Casio et le Python très jeune, notre situation aurait peu à envier à celle de TI-Planet.

Je pense que c'est évitable. Après tout, Casio a largement toléré le support des add-ins jusqu'ici. Après un support complet avec un SDK sur Graph 85, Casio a décidé de ne pas renouveler l'expérience sur la Prizm. Non pas contre la communauté, mais par peur que cela en révèle trop sur leurs produits et ouvre la porte à de nombreuses contrefaçons, un phénomène très problématique sur le marché asiatique.

Plusieurs SDKs communautaires ont quand même été développés pour la Prizm. Les add-ins monochromes ont été portés vers les modèles SH4 puis vers la Graph 35+E II, et les add-ins couleur vers la Graph 90+E, sans poser de problème particulier. À ce jour, il n'y a qu'une partie des ClassPad et les émulateurs USB sans limite de durée qui sont restreints dans le support des add-ins.

À ce stade, je doute que Casio cherche activement à supprimer le support des add-ins. Casio est également conscient que les add-ins ne représentent pas les seuls contournements possibles du mode examen, et que tout patcher demanderait des changements importants à la fois logiciels et matériels. Pour éviter que la suppression des add-ins nous soit imposée par la révélation soudaine sur Youtube d'une faille jusqu'alors oubliée, une chose est sûre.

Les incertitudes sur le mode examen doivent être levées par un test en conditions réelles.

Si le mode examen se révèle vraiment inutilisable, comme nous le pensons en majorité dans les communautés de programmation, il devra être amendé (par exemple : n'autoriser que les calculatrices collège) ou supprimé. Dans tous les cas, les failles sont très susceptibles de changer, et le danger que peuvent représenter les applications natives, les protocoles de communications, et les modifications matérielles peut soudain disparaître.

Si le mode examen tient debout et accomplit son objectif, alors il sera nécessaire de garantir une sécurité sérieuse sur les modèles. Cela nécessitera une réflexion de fond sur la méthode à adopter pour traquer et corriger rapidement les failles, et sur les fonctionnalités à modifier ou supprimer pour garantir la sécurité. Une réflexion qu'il faudra mener sérieusement avec les chiffres à l'appui.

Rester coincés sans certitudes entre ces deux résultats très différents ne fait que fermer progressivement les modèles sans faire avancer les questions de fond.

Conclusion

La suppression du support des programmes assembleur sur TI-83 Premium CE et 84+ CE marque probablement la fin de toute programmation native sur les calculatrices grand public TI, et un coup dur pour la communauté, en particulier TI-Planet.

Je pense cependant que cet événement se noie tristement dans le marais général qu'est l'incertitude du public et l'indécision de la gouvernance sur la viabilité et la mise en place du mode examen.

Je dois avouer (non sans honte) ne pas connaître suffisamment bien l'environnement TI pour savoir si des portes de sortie sont envisageables pour la communauté de TI-Planet. Quelles sont, selon-vous, les échappatoires possibles ? Où la communauté peut-elle se diriger désormais ?

D'après vous, comment faut-il s'y prendre pour faire progresser la question du mode examen ? Pensez-vous que l'application complète du mode examen est incompatible avec les fonctionnalités sur lesquelles les applications et jeux qui nous font vivre sont construites ?

Source : Mise à jour 5.5 supprime assembleur TI-83 Premium CE & 84+CE (tiplanet.org)


Massena Hors ligne Rédacteur Points: 1239 Défis: 6 Message

Citer : Posté le 23/05/2020 08:55 | #


Je pense que les membres de TI-Planet, désormais en guerre contre TI, finiront par trouver des failles et des dysfonctionnements temporairement exploitables, puisque plus rien ne les retient. J'attend aussi de voir l'éventuelle chute libre des ventes de TI dans les prochaines années, car le bouche à oreille amenait de nouveaux acheteurs. Franchement, TI vient de se "tirer une balle dans le pied" pour reprendre l'expression trouvée sur TI-Planet. Au final, Casio devra en profiter, non ? Nous allons gagner en communauté, et donc en logiciels...
Je veux mon émulateur GBA meeeeh
Peace was never an option. - Untitled goose game, 2019
Lephenixnoir Hors ligne Administrateur Points: 17786 Défis: 142 Message

Citer : Posté le 23/05/2020 09:35 | #


Je pense quand même qu'on peut croire à un minimum de bonne foi de TI sur cette histoire, car le combo « pression publique + nécessité de conserver à tout prix le mode examen » me semble suffisant pour expliquer comment on en est arrivés là sans rajouter une volonté explicite de nuire à la communauté.

En gros je ne pense pas que TI l'ait fait exprès, mais plutôt parce qu'avoir la réputation de calculatrices non sécurisées est un risque qu'ils ne peuvent vraiment pas se permettre de prendre. Si tu te mets à leur place, ils n'ont rien gagné non plus dans l'histoire.

Bien qu'on soit toujours à la merci des décisions des constructeurs, je pense qu'ici on est tous, constructeurs inclus, à la merci des exigences démesurées d'un mode examen dont la viabilité est encore douteuse, et c'est pour ça que j'ai orienté l'article dans cette direction. J'espère pouvoir discuter avec Casio de la situation.
Critor En ligne Administrateur Points: 1780 Défis: 18 Message

Citer : Posté le 23/05/2020 09:50 | #


Merci pour l'article.

Massena a écrit :
J'attend aussi de voir l'éventuelle chute libre des ventes de TI dans les prochaines années, car le bouche à oreille amenait de nouveaux acheteurs. Franchement, TI vient de se "tirer une balle dans le pied" pour reprendre l'expression trouvée sur TI-Planet. Au final, Casio devra en profiter, non ? Nous allons gagner en communauté, et donc en logiciels...


Les choses ne sont pas si simples.

Pour tout produit, on retrouve :
- un groupe d'utilisateurs passionnés (~10%) qui utilise le produit pour des besoins sortant du cadre mis en avant par le constructeur
- un groupe d'utilisateurs experts (~1%) prêt à modifier le produit pour lui permettre de répondre à ces besoins en question

Sur TI-83 Premium CE et le modèle international associé TI-84 Plus CE, on peut avancer les définitions suivantes :
- utilisateurs passionnés = ceux qui utilisaient des programmes assembleur
- utilisateurs experts = ceux qui les créaient

Les programmes assembleur ont rencontré un succès phénoménal depuis 2015 (Mario, Geometry Dash, Portal, émulateur Game Boy...) et je ne serais pas surpris que le groupe des passionnés ait explosé bien au-delà des 10%.

Ces passionnés sont effectivement usuellement prescripteurs, auprès de leurs proches , camarades, collègues.

Si on regarde les parts de marché valeur (Gfk), on constate que Casio était en croissance jusqu'en 2015, mais est entré en recul régulier depuis, avec même une accélération préoccupante de la chute en 2018 :


Pour 2018, rien à voir avec NumWorks. Leurs calculatrices ne sont pas commercialisées en grande surface, et quasiment pas présentes en boutiques physiques. L'essentiel de leurs ventes c'est leur boutique en ligne ou Amazon. Or Gfk ne tient pas compte de ces derniers pour compiler ses statistiques.

Et 2015 c'était quoi ? Le lancement de la TI-83 Premium CE. L'effervescence de créativité qu'il y a eu autour des programmes assembleur et le bouche à oreille qui a suivi ont à mon avis un rôle important dans le recul de Casio observé depuis.

Ce n'est sans doute pas la seule cause. A ~80€, la TI-83 Premium CE offre un écran couleur. Jusqu'à l'arrivée de la NumWorks, c'était la calculatrice couleur la moins chère, elle a complètement démocratisé l'écran couleur sur calculatrices.
Chez Casio et c'est encore vrai à ce jour, l'écran couleur est cher, trop cher. La Graph 90+E coûte usuellement autour de 100€ hors promotion.
Or, les générations actuelles ne trouvent plus rien de magique aux écrans monochromes, et nombre d'entre eux préféreront s'ennuyer en cours que de lancer un jeu monochrome sur leur Graph 35+E II.

Tout ceci pour dire que l'on parle d'une niche de passionnés.
Que la disparition du bouche à oreille ait des conséquences à moyen terme sans doute, encore que je ne sois pas certain que Casio puisse en profiter, les points faibles que je viens d'évoquer ne disparaissant pas.
Mais un effondrement des ventes de TI alors qu'une majorité du public ne connaît pas le produit avant achat et suit bêtement les consignes du prof/lycée, je n'y crois (malheureusement ?) pas.

Ajouté le 23/05/2020 à 10:01 :
"Lephenixnoir" a écrit :
On espère que la communauté TI, et notamment celle de TI-Planet, parviendra à trouver de nouvelles méthodes ou de nouvelles plateformes où concentrer ses efforts pour reconstruire ce qui vient d'être soudainement perdu.

Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier; cela fait des années que TI-Planet traite de l'ensemble des constructeurs de calculatrices, notamment Casio, NumWorks et HP.
Ce sera même un comble si bientôt les grands jeux présentés en news TIP ne concernent plus que Casio, par manque de contenu TI...

Outre les jeux il y a également beaucoup à faire du côté du Python, même si cela ne passionnera sans doute jamais le même nombre d'utilisateurs.
Diaowinner Hors ligne Membre Points: 33 Défis: 0 Message

Citer : Posté le 23/05/2020 10:03 | #


As I know, the Nspire didn't execute ASM program itself. Only the Z80 series ("perfectly" TI-84 Plus/ TI-83 Premium CE) can execute ASM.
I'm unhappy for this news. Because fx-CG50 (GRAPH 90+E) can run program in "Program", "Add-in", "Python".
Thank you, my programs. Return to the peaceful life you lived before. (?)
Latest Project:



DL:
A Chinese text reader.
Lephenixnoir Hors ligne Administrateur Points: 17786 Défis: 142 Message

Citer : Posté le 23/05/2020 10:04 | #


Critor a écrit :
Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier; cela fait des années que TI-Planet traite de l'ensemble des constructeurs de calculatrices, notamment Casio, NumWorks et HP.

C'est vrai ! Par cette phrase je pensais aux nombreux programmes dont tu as mis les images dans ton article, un genre pour lequel il faudra trouver une autre plateforme ou un contournement, et non pas à toutes les activités de la communauté.
Kikoodx Hors ligne Membre Points: 2113 Défis: 11 Message

Citer : Posté le 23/05/2020 10:30 | #


Merci pour le background historique, c'était intéressant. Bonne chance à la communauté TI.
Lightmare Hors ligne Membre de CreativeCalc Points: 604 Défis: 0 Message

Citer : Posté le 23/05/2020 11:41 | #


Merci énormément pour cet article très intéressant ! Je pense que la chose à faire dès maintenant est de rapprocher les communautés Casio et TI (notamment au travers du python qui est compatible pour tous), de faire des articles en miroir sur les deux sites, afin d'empêcher à la communauté Texas Instrument de s'effondrer.

De plus, l'attitude de TI pourrait amener des développeurs à sérieusement s'organiser pour contrecarrer cette update. C'est possible (même si les chances sont faibles), que cela donne une motivation de casser les barrières nouvellement posées. Attendons, serrons-nous les coudes, et développons !
"Quand je dis à la cour : "Sautez ! ", tout le monde me demande "jusqu'où ?" "
Dijkstra - The Witcher
Ne0tux Hors ligne Membre d'honneur Points: 3400 Défis: 265 Message

Citer : Posté le 23/05/2020 12:14 | #


Merci beaucoup pour cet article.

Aujourd'hui je retiens ceci :

- Le mode examen n'a pas été gagnant sur tous les plans du côté des constructeurs ; en témoigne la nécessité de se séparer de fonctionnalités historiques pour se soumettre au CdC du mode examen ;
- Le mode examen a été perdant sur tous les plans côté communautaire, avec la perte desdites fonctionnalités, des modèles toujours plus fermés et du contenu soudainement obsolète ;
- Le mode examen a été perdant pour les grands consommateurs, qui, s'ils ne sont pas perdus dans le matériel à acheter, ont dû passer par le tiroir caisse sans à ce jour en tirer aucun bénéficie, puisque le mode examen n'a pas été appliqué.

L'un dans l'autre, il ne s'agit pas vraiment d'une victoire, d'autant que la preuve d'atteinte de l'objectif originel de diminution de la fraude n'a toujours pas été apportée. Ceci étant, comme l'article le mentionne, il ne reste plus qu'à faire un test à échelle 1 pour achever la démonstration.

Je retiens également que comme beaucoup d'autres sujets contemporains, les entreprises et politiques ont tôt fait de donner du crédit aux réseaux sociaux et plateformes de partage de vidéo comme Youtube, avec parfois des décisions qui peuvent paraitre hâtives. Sous couvert que la procédure de jailbreak de tel ado a été vue tant de milliers de fois, on décide de patcher le système et de supprimer des fonctionnalités (Sans garantie ni sur le nombre de vues, ni sur l'efficacité de la procédure, ni sur le pourcentage de l'audience suffisamment compétent pour réaliser l'opération). Pour moi ces bidouillages ont toujours existé, même si c'était moins public par le passé, et existeront toujours, parce que les 1% dont parle Critor se nourrissent de systèmes fermés et de challenges de sécurité.

Merci d'ailleurs pour cette mise en perspective avec les chiffres du marché et l'historique TI/CASIO.

Pour ce qui est du futur, je pensais naïvement que le Python pourrait être intéressant. Sa popularité et la quantité de contenu sur le net m'ont toujours laissé croire que nous aurions une flopée de jeux importés d'autres plateformes, adaptés pour nos modèles. Pour l'instant ce n'est pas trop ça, principalement à cause de l’absence de module graphique et des capacités de calcul limitées sur la quasi totalité des modèles du marché (à l'exception d'un ou deux si j'ai bien compris). Le récent concours des démos graphiques en Python -- une chouette idée -- m'a semblé aller dans ce sens d'un Python "bridé", mais je suis ouvert à toutes explications si ma vision est erronée.

Ceci étant je trouve l'approche Python de Numworks intéressante et pleine d'espoir, puisqu'on peut travailler sur PC, émuler depuis son navigateur et téléverser à la volée. Je pense que c'est ce dont ont besoin les jeunes d'aujourd'hui, un workflow simple et portable. Un peu comme si on pouvait balancer du Scratch sur sa calculatrice !

Ajouté le 23/05/2020 à 12:22 :
Évidemment, sur l'annonce de l'arrêt de l'ASM en elle-même, c'est terrible. Je compatis énormément avec tous les développeurs mais aussi la communauté qui ont capitalisé au fil des années pour au final se faire couper l'herbe sous le pied sans préavis.
Mes principaux jeux : Ice Slider - CloneLab - Arkenstone

La Planète Casio est accueillante : n'hésite pas à t'inscrire pour laisser un message ou partager tes créations !
Dark storm Hors ligne Membre d'honneur Points: 11040 Défis: 176 Message

Citer : Posté le 23/05/2020 14:18 | #


Faut voir le bon coté des choses

https://queer.hacktivis.me/notice/9vKzy4kkJBQ7pSSaTg
Finir est souvent bien plus difficile que commencer. — Jack Beauregard
Ne0tux Hors ligne Membre d'honneur Points: 3400 Défis: 265 Message

Citer : Posté le 27/05/2020 14:54 | #


Félicitations, cet article a été cité sur le média américain The Verge.
Mes principaux jeux : Ice Slider - CloneLab - Arkenstone

La Planète Casio est accueillante : n'hésite pas à t'inscrire pour laisser un message ou partager tes créations !
Lephenixnoir Hors ligne Administrateur Points: 17786 Défis: 142 Message

Citer : Posté le 27/05/2020 15:29 | #


Wow, quelle publicité pour Planète Casio ! (ou pas ha ha )

Je suis agréablement surpris de voir que l'article remonte bien jusqu'à TI-Planet et est 100% factuel. J'avais peur que le propos soit déformé au fur et à mesure des posts, à tort manifestement
Calcloverhk Hors ligne Membre Points: 201 Défis: 4 Message

Citer : Posté le 27/05/2020 15:59 | #


Wait what, The Verge?? O_o
You and the TI community are lucky to let more people know your situations
But still, I am sorry to hear this news

Ajouté le 27/05/2020 à 16:03 :
Wait wtf, linus tech tips forum has this news!!
https://linustechtips.com/main/topic/1198899-texas-instruments-bans-all-asm-programs-games-on-ti-84-plus-ce-calculators/
2045, the bright or dark future to the humanity?
Lephenixnoir Hors ligne Administrateur Points: 17786 Défis: 142 Message

Citer : Posté le 27/05/2020 16:03 | #


The second one is less surprising since it was posted by TheLastMillennial, which is also an active TI-Planet member.
Critor En ligne Administrateur Points: 1780 Défis: 18 Message

Citer : Posté le 27/05/2020 21:10 | #


Un article anglophone à ce sujet qui nous cite comme référence :
https://www.theverge.com/2020/5/27/21271625/texas-instruments-programming-support-assembly-ti-84-plus-ce-t-premium
Tituya Hors ligne Rédacteur Points: 864 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 27/05/2020 21:11 | #


@Critor, déjà cité par Ne0tux (#176466)
Bretagne > Reste du globe
(Et de toute façon, vous pouvez pas dire l'inverse grâce à Bzh)



Critor En ligne Administrateur Points: 1780 Défis: 18 Message

Citer : Posté le 27/05/2020 21:21 | #


Désolé pour le doublon, alors.

Ajouté le 28/05/2020 à 00:38 :
Autre article qui nous lie :
https://www.rom-game.fr/news/4029-Texas+Instrument+met+en+peril+la+scene+homebrew+sur+calculatrice+TI-83+et+TI-84.html

LienAjouter une imageAjouter une vidéoAjouter un lien vers un profilAjouter du codeCiterAjouter un spoiler(texte affichable/masquable par un clic)Ajouter une barre de progressionItaliqueGrasSoulignéAfficher du texte barréCentréJustifiéPlus petitPlus grandPlus de smileys !
Cliquez pour épingler Cliquez pour détacher Cliquez pour fermer
Alignement de l'image: Redimensionnement de l'image (en pixel):
Afficher la liste des membres
Pour coloriser votre code, cliquez ici.
Sinon cliquez sur le bouton ci-dessous.
:bow: :cool: :good: :love: ^^
:omg: :fusil: :aie: :argh: :mdr:
:boulet2: :thx: :champ: :whistle: :bounce:
valider
 :)  ;)  :D  :p
 :lol:  8)  :(  :@
 0_0  :oops:  :grr:  :E
 :O  :sry:  :mmm:  :waza:
 :'(  :here:  ^^  >:)

Σ π θ ± α β γ δ Δ σ λ
Veuillez donner la réponse en chiffre
Vous devez activer le Javascript dans votre navigateur pour pouvoir valider ce formulaire.

Si vous n'avez pas volontairement désactivé cette fonctionnalité de votre navigateur, il s'agit probablement d'un bug : contactez l'équipe de Planète Casio.

Planète Casio v42 © créé par Neuronix et Muelsaco 2004 - 2020 | Il y a 74 connectés | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Licences et remerciements

Planète Casio est un site communautaire non affilié à Casio. Toute reproduction de Planète Casio, même partielle, est interdite.
Les programmes et autres publications présentes sur Planète Casio restent la propriété de leurs auteurs et peuvent être soumis à des licences ou copyrights.
CASIO est une marque déposée par CASIO Computer Co., Ltd