Forums Casio - Actualités

Index du Forum | Actualités | Le mode examen rendu obligatoire lors du Bac ?
Dark storm
Hors ligne
Administrateur
Niveau: Aucun
Points: 9946
Défis: 170
Message
Posté le 28/01/2015 21:35

Le mode examen rendu obligatoire lors du Bac ? :

Nous avions des doutes, mais c'est désormais une évidence : le ministère de l'Éducation Nationale a décidé de mettre à jour la circulaire destinée à réglementer l'usage de la calculatrice lors des examens d'État. C'est pour cela que le « mode examen » a fait son apparition sur les nouveaux modèles Texas Instruments, et sans doute sur la prochaine gamme de Casio, dont nous attendons en ce moment même des informations. C'est donc un changement radical qui est attendu dans les années à venir.

Le texte n'a pas été officiellement publié, mais nous avons déduit des nouvelles fonctions des TI-83 Premium CE que les étudiants devront disposer d'un modèle dont une partie des fonctionnalités, avec entre autres l'accès aux programmes ajoutés, seront bridées lors des examens, et possédant une diode lumineuse permettant aux surveillants de vérifier le bon fonctionnement de ce « mode examen ». Selon nos sources, le texte de loi prévoit l'application de cette mesure pour la session du Bac 2018.

Ce texte est donc destiné à lutter contre l'utilisation d'anti-sèches, qu'elles soient personnelles, venant de son entourage, ou téléchargées sur Internet sur des sites comme le notre.

Malheureusement, bien que cette réforme paraisse être nécessaire, nous avons évoqué nombre d'arguments qui nous font penser que l'application de cette mesure va droit à l'encontre de la sacro-sainte « égalité des chances » tant défendue par notre gouvernement, ainsi que des principes les plus fondamentaux de notre pays.

Premièrement, interdire les applications installées par l'utilisateur n'est en aucun cas une bonne idée : les différents modèles de calculatrices vendus par les trois principales marques ne sont pas tous sur un pied d'égalité : certains sont plus performant que d'autres, disposent de calcul formel, de tableurs, tandis que le reste n'en a pas. Or, les programmes développés librement et gratuitement par nos communautés permettent d'homogénéiser ces capacités. Les bannir, c'est revenir à détruire l'égalité entre les candidats, favoriser ceux qui ont les moyens financiers de s'acheter une calculatrice haut de gamme, et remplacer une inégalité par une autre. Nos confrères de TI-Planet ont établi une liste assez exhaustive des différences de fonctionnalités entre les modèles, que nous vous invitons à lire (1).

Deuxièmement, il est tout de même contradictoire de motiver les élèves à progresser en algorithmique en créant des programmes personnels sur leur calculatrice si ils ne peuvent pas les utiliser le jour de l'examen. Les nouveaux contenus devront donc être adaptés en conséquence, et cela rentrera dans le coût financier de la mesure, point qui sera abordé plus loin dans cet article. C'est donc un problème pédagogique majeur qui apparait avec cette réforme.

Troisièmement, cette mesure donne légalement le monopole logiciel aux constructeurs de calculatrices, qui à ce titre auront le droit d'inclure, ou de ne pas inclure, ce qu'ils veulent dans leurs modèles. Si ils n'ont pas envie d'inclure un module dont les programmes ont besoin, plus personne ne sera en mesure de les proposer à leur place. De même, qui peut affirmer que dans quelques années un fabriquant ne décide pas de vendre à un prix exorbitant un modèle possédant des cours disponibles même en mode examen ? Ainsi, les calculatrices HP-Prime intègrent nativement le moteur de calcul formel GIAC grâce à un partenariat avec son auteur, alors que sur les TI-Nspire non CAS, le port créé par l'auteur lui-même serait supprimé. Il explique ses craintes dans un article sur son site web (2). Nous espérons qu'un tel projet ne serve pas uniquement les intérêts financiers des parties en question, et que la communauté regroupée autour du logiciel libre se mobilisera.

Quatrièmement, un aspect non négligeable de cette réforme est son coût. En effet, le marché de l'occasion sera fermé, et le don familial rendu impossible. De même, il faudra former les surveillants à initialiser et désactiver le mode examen, investir dans du nouveau matériel, etc., le tout à la charge du contribuable. En période de crise, nous doutons qu'une telle mesure soit vraiment nécessaire. Tout cela pour renforcer la tendance oligopolistique du marché, et empêchant la création d'alternatives libres, telles que Librecalc (3).

Bien entendu, nous nous sommes nous-même penchés sur la question, et avons des solutions qui peuvent tout à fait convenir, sans les inconvénients cités ci-dessus. En voici une liste non exhaustive :

Il est tout à fait envisageable de créer un sujet comportant les questions de connaissances sur une feuille à part, délivrée au candidat la dernière heure de l'épreuve durant laquelle la calculatrice ne serait pas autorisée.
De même, nous pouvons faire comme en Australie, c'est à dire limiter la capacité de la mémoire de manière à empêcher l'enregistrement de gros documents de cours, tandis que les petits programmes permettant de rétablir l'égalité des moyens entre les candidats ne seraient pas restreints.
Aussi, une possibilité serait la création d'un label qui se verrait attribué aux programmes communautaires qui peuvent avoir autant de légitimité que les applications des fabricants : lors de l'épreuve, ces derniers seraient autorisés tandis que les programmes d'antisèches ne pourraient pas être exécutés.
Des solutions existent, il faut juste ouvrir les yeux et ne pas se borner à croire que l'unique solution pour régler le problème de la triche est d'interdire bêtement et méchamment l'intégralité des programmes utilisateurs.

Vous trouverez en annexe jointe la lettre que nous avons envoyés à la DGESCO (Direction Générale de l'Enseignement Scolaire)(4), dont la réponse nous a déçu, essentiellement à cause de la fermeture d'esprit dont a fait preuve notre interlocuteur. De même, nous pouvons nous interroger sur les préjugés que nous avons à propos de la triche : un ancien administrateur avait écrit un article à ce sujet (5), il est aujourd'hui de nouveau d'actualité.

Nous vous invitons donc à réagir à cet article dans les commentaires, et à en parler autour de vous. Bien que cela paraisse anodin, les futurs bacheliers pourraient bien être privés de leur droits à l'égalité des chances.

L'équipe de Planète Casio[/color]

Références et liens externes :

(1) TI-Planet : http://tiplanet.org/forum/viewtopic.php?f=62&t=15949
(2) Xcas : http://xcas.e.ujf-grenoble.fr/XCAS/viewtopic.php?f=22&t=1593
(3) Librecalc : http://www.librecalc.com/
(4) TI-Planet : http://tiplanet.org/modules/archives/download.php?id=147540
(5) Planète Casio : http://www.planet-casio.com/Fr/forums/lecture_sujet.php?id=10023

Mise à jour : voici d'autres articles concernant cette mesure :
(6) : Café Pédagogique : http://cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/04/03042015Article635636383742918010.aspx
(7) APMEP : http://www.apmep.fr/spip.php?page=message&id_forum=7788#forum7885
(8) Libération : http://www.liberation.fr/societe/2015/04/08/les-calculatrices-bientot-interdites-pour-eviter-la-triche-au-bac_1237135
(9) 20 Minutes : http://www.20minutes.fr/societe/1583771-20150410-baccalaureat-calculatrices-programmables-bannies-2018



Pages: 1, 2, 3, 4 | Suivante

Totoyo
Hors ligne
Membre d'honneur
Niveau: Vétéran
Points: 15789
Défis: 94
Message
Citer : Posté le 28/01/2015 21:50 | #
Limiter/supprimer la triche aux examens est une action louable que je ne peux que soutenir. J'ai une sainte horreur des tricheurs.

Toutefois, restreindre l'obligation du mode examen me pose problème sur trois points :

– Tout d'abord, ce mode n'autorise que les programmes propriétaires (normal me direz-vous). Toutefois, chaque calculatrice possède des fonctionnalités plus ou moins évoluées selon son prix, d'où des inégalités entre les familles qui pourront payer des calculatrices avec de bonnes capacités (comme le calcul formel) et celles qui devront se rabattre sur les modèles les moins chers. L'un des atouts des programmes communautaires est de réduire cet écart entre les modèles en proposant des fonctionnalités initialement absentes, qui va donc dans le sens de l'égalité des chances à l'école.

– De plus, comme je l'avais reporté dans cet article, selon le modèle et la marque, certains notions mathématiques sont calculées ou affichées différemment et peuvent induire l'élève en erreur. Un détail pour ceux qui maîtrisent les mathématiques et passeront rapidement outre ces petites contraintes, mais lorsque vous avez des difficultés en maths, comme ce fut le cas pour moi, vous comptez sur votre calculatrice pour valider votre raisonnement. D'ailleurs, ce problème avec les quartiles m'avait plusieurs fois induit en erreur.

– Enfin, en me basant sur cette expérience et sur la mienne en tant qu'ancien bachelier, j'émets de gros doutes sur le fait que les pompes mises sur sa calculatrice donnent un avantage significatif pendant l'examen. Par contre, j'estime qu'on peut parler de triche lorsque l'application permet de réaliser un exercice sans aucune réflexion. Par exemple, un calcul formel un poil trop performant peut-il être assimilé à de la triche ? Je m'interroge. En effet, en aucun cas des pompes ne peuvent remplacer un travail sérieux et régulier.

Par contre, en ce qui concerne le générateur de cours, je n'ai jamais été partisan de cet outil dont je n'ai que sommaire adapté pour la Prizm. Je considère que le fait de rentrer soi-même les cours est plus profitable pour l'élève. Malheureusement, en regardant les cours, je remarque souvent du copier-coller. Au final, l'étudiant n'apprend pas ses cours en rédigeant des pompes. On pourra certes arguer que le générateur de cours met au même pied d'égalité ceux qui souvent programmer ou pas, mais franchement, aller dans PRGM, créer un nouveau programme, taper son cours, puis passer par le mode édition pour le lire est à la portée de tout le monde.

Pour terminer, je vais parler sans connaissance car je ne suis plus dans le système éducatif de base (collège-lycée) depuis 7 ans et que le choses ont sans doute un peu évolué entre temps. Dans un intérêt commun, l'idéal est de baser les exercices sur les capacités des élèves à exploiter leurs connaissances et à appliquer un raisonnement. Je doute que des pompes, même reprenant tous les cours des 3 années du lycée, seront d'une quelconque aide. Le temps que l'élève recherche et trouve l'information souhaitée, il aura perdu de précieuses minutes pour la résolution des exercices.[/color]
----------------------------------
Drac0300
Hors ligne
Membre
Niveau: Intermédiaire
Points: 839
Défis: 39
Message
Citer : Posté le 28/01/2015 21:56 | #
DS a écrit :
Aussi, une possibilité serait la création d'un label qui se verrait attribué aux programmes communautaires qui peuvent avoir autant de légitimité que les applications des fabriquant : lors de l'épreuve, ces derniers seraient autorisés tandis que les programmes d'anti-sèches ne pourraient pas être exécutés.

Ce qui est, je le précise, très faisable grace à de simples signatures numériques.
----------------------------------
Dans Z/1Z, 42==666
Coïncidence ? Je ne pense pas.
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10433
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 28/01/2015 22:13 | #
[color=black;display:block;text-align:justify;margin-right:10px;]J'ai envie de pleurer.

Sous prétexte de réduire les inégalités, ils les creusent encore plus. Ça saute aux yeux de n'importe quel moineau avec une cervelle, alors dites-moi, nom de dieu, qui sont ces gens qui nous dirigent pour ne pas avoir l'ouverture d'esprit qu'ont une vingtaine de personnes différentes ne serait-ce que sur Planète Casio ou TI-Planet.

De quel droit font-ils des lois comme celle-ci sans même connaître l'avis des parties concernées, élèves, professeurs, communautés ? Comment peuvent-ils ne pas mesurer l'influence de l'argent dans leur prétendue « égalisation » des chances ? Ne voient-ils donc pas plus loin que leur personnelle satisfaction, ce sentiment illégitime de redresser la barre parce qu'ils font enfin quelque chose après avoir été mous et inactifs, j'ose dire inutiles pendant si longtemps ?

C'est ça que les français élisent ? Je sais que je vais donner l'impression d'en faire beaucoup pour une simple loi mais là c'est un vase qui déborde.

En fait non, j'ai envie de vomir.[/color]
----------------------------------
Watch me, as I build my empire with my own hands.
Legolas
Hors ligne
Rédacteur
Niveau: Confirmé
Points: 3257
Défis: 104
Message
Citer : Posté le 28/01/2015 22:19 | #
[color=black;display:block;text-align:justify;margin-right:10px;]Typique d'un égalitarisme obnubilent, inutile et désagréable qui ne fait qu'une révolution, c'est à dire un tour sur soi-même (c'est le principe initial d'une révolution, regardez les cylindres de révolution)... C'est (encore) une loi à double tranchant dont le gouvernement n'avait regardé qu'un côté. Bref, l'égalité (qui n'est qu'utopie) s'en ressort bafouée par une envie de la protéger.[/color]
----------------------------------
Mes programmes
Cacher les programmes
Mes défis
Cacher les défis




Louloux
Hors ligne
Ancien administrateur
Niveau: Élite
Points: 6979
Défis: 61
Message
Citer : Posté le 28/01/2015 23:22 | #
[color=black;display:block;text-align:justify;margin-right:10px;]Tout d'abord je trouve cet article très complet et très juste, et je développerai ceci plus loin dans mon commentaire.

Mais j'aimerais fournir un avis plus nuancé que les opinions assez manichéennes qu'on entend usuellement à ce sujet : les élèves trouvent l'interdiction d'utiliser des pompes stupide, les parents et les professeurs la trouvent naturelle et « il était temps ». L'utilisation de pompes qui, nous ne le cachons pas, s'est généralisée grâce à des sites comme le nôtre, n'est un mal que si l'on en fait un mauvais usage. Prenons un peu de recul et pensons non pas à l'examen lui-même mais à ce à quoi il ouvre, l'enseignement supérieur puis le monde professionnel : un étudiant en filière scientifique est amené à évoluer dans un monde où la connaissance est accessible de partout, mais s'il se repose là-dessus il perd un temps fou et ne maîtrise pas son travail. Ainsi l'élève qui travaille méthodiquement et qui connaît son cours, et à un moment a un trou de mémoire, a toute légitimité à aller vérifier sa formule, mais un élève qui profite d'avoir son cours sur sa calculatrice ne fait que s'handicaper lui-même, et il ne maîtrise pas son devoir. Si l'antisèche devient non plus un appui mais une méthode, on ne prend même pas la peine de maîtriser son cours et on passe à côté.

Pour être passé de la terminale à la prépa, j'ai réalisé que dans l'enseignement supérieur tout ce sur quoi on avait joué au lycée, rassurés avec nos pompes sur notre calto, s'effondre quand on doit commencer à apprendre des dizaines de pages de démonstrations et formules et aller en colle et en DS sans sa machine (exception faite pour la physique ou elle peut être autorisée, mais de toute façon le temps manque tellement qu'on ne peut pas compter là-dessus). En prépa, vous n'avez plus un temps « illimité » comme au Bac (un bon élève peut finir un sujet de Bac de maths de 4h en 2h, je vous l'assure) mais un devoir infinissable, et vous devez allez le plus loin possible et le mieux possible.

Pourtant, malgré mon avis mitigé sur l'utilisation des pompes, je suis scandalisé par cette obligation du mode examen. Effectivement il est très inégalitaire, cela a bien été montré dans l'article.
Mais de plus, accessoirement, il jette à la benne toutes les Casio actuelles (tout simplement parce qu'elles n'ont pas les équipements matériels requis, donc même une mise à jour système ne résoudrait pas le problème, et il oblige Casio à sortir un nouveau modèle dans les tout prochains mois pour que les élèves faisant leur rentrée en lycée l'année prochaine soient équipés de ce mode examen pour le Bac 2018. Et qu'on poignarde ainsi des applications communautaires comme les CAS, tableaux périodiques et autres de ce genre, et tous les programmes que l'élève pourrait vouloir se faire pour lui même, c'est assez dégueu...

On en arrive à une pédagogie de répression, je pense qu'on devrait livrer l'élève à ses propres responsabilités.
Et je suis persuadé qu'il ne suffit pas d'avoir des pompes sur sa calto pour faire des maths ou de la physique, bien au contraire !
Pourquoi pas plutôt élever les attentes en matière de méthode et de rédaction, élever la difficulté en donnant les formules compliquées pour que tout le monde soit à égalité ?[/color]
Theprog
Hors ligne
Membre
Niveau: Intermédiaire
Points: 1435
Défis: 20
Message
Citer : Posté le 28/01/2015 23:36 | #
[color=black;display:block;text-align:justify;margin-right:10px;]J'ai pas trop le temps de rédiger une réponse complète, mais ce qui est sûr c'est que cette réforme — si elle est appliquée parce que c'est comme pour le bac d'histoire, ils aiment bien faire des feintes après leurs conneries — ne sera en rien un plus pour les élèves ou pour l'éducation...
De toute façon, les ROCs, les formules, et tout ce qui doit être appris « par cœur » n'a pas de valeur en soit pour moi, comme les poèmes au primaire. Ils servent justes à nous apprendre à raisonner, à visualiser un peu et à s'habituer à user des formules, mais de toute façon, dans la vie professionnelle, il y aura toujours un accès à ces formules même si c'est bien sur un manque de temps.
Et puis encore une fois, il y en a qui vont s'en mettre pleins les fouilles, ça doit bien tourner dans le million de calculatrices neuves à acheter tous les ans sur minimum 3 ans, et en plus ça sera cher vu que l'État se contraint lui-même à payer des choses inutiles, en plus de manière obligatoire, pour que tous les élèves soient égaux !
Enfin bon, on pourrait avoir la réponse que vous avez reçue de ce cher monsieur ?[/color]
----------------------------------
Dark storm
Hors ligne
Administrateur
Niveau: Aucun
Points: 9946
Défis: 170
Message
Citer : Posté le 28/01/2015 23:51 | #
Rentrant dans un contexte privé, nous ne pouvons malheureusement pas vous la transmettre, sauf avec l'autorisation de son auteur.
----------------------------------
Finir est souvent bien plus difficile que commencer. — Jack Beauregard
Páranÿe quetë Quendya
Drac0300
Hors ligne
Membre
Niveau: Intermédiaire
Points: 839
Défis: 39
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 09:22 | #
Theprog a écrit :
Et puis encore une fois, il y en a qui vont s'en mettre pleins les fouilles, ça doit bien tourner dans le million de calculatrices neuves à acheter tous les ans sur minimum 3 ans, et en plus ça sera cher vu que l'État se contraint lui-même à payer des choses inutiles, en plus de manière obligatoire, pour que tous les élèves soient égaux !
Enfin bon, on pourrait avoir la réponse que vous avez reçue de ce cher monsieur ?


[color=black;display:block;text-align:justify;margin-right:10px;]Ce qui nous ramène à la question : « cui bono ? »
Aux élèves en situation financière difficile obligés d'acheter une calculette à plein prix, sans pouvoir passer par le don familial ou le marché de l'occasion ?
À la liberté qu'a chacun de choisir un matériel adapté et à améliorer ses capacités grâce à des logiciels libres ?
À un projet comme Librecalc dont le but est d'offrir à tous une calculatrice libre, puissante, libérée des contraintes et des restrictions imposées par les constructeurs propriétaires (comme le bridage des Casio Graph 35+ USB par exemple...) ?

Ou à d'énormes entreprises américaines qui, effectivement, vont s'en mettre plein les poches ?[/color]
----------------------------------
Dans Z/1Z, 42==666
Coïncidence ? Je ne pense pas.
Random
Hors ligne
Membre
Niveau: Aucun
Points: 56
Défis: 0
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 18:30 | #
Il y aura forcément un moyen de contourner ce mode. Enfin j’espère.
Positon
Hors ligne
Rédacteur
Niveau: Confirmé
Points: 2396
Défis: 57
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 18:33 | #
Lephenixnoir a écrit :
J'ai envie de pleurer.

Sous prétexte de réduire les inégalités, ils les creusent encore plus. Ça saute aux yeux de n'importe quel moineau avec une cervelle, alors dites-moi, nom de dieu, qui sont ces gens qui nous dirigent pour ne pas avoir l'ouverture d'esprit qu'ont une vingtaine de personnes différentes ne serait-ce que sur Planète Casio ou TI-Planet.

De quel droit font-ils des lois comme celle-ci sans même connaître l'avis des parties concernées, élèves, professeurs, communautés ? Comment peuvent-ils ne pas mesurer l'influence de l'argent dans leur prétendue « égalisation » des chances ? Ne voient-ils donc pas plus loin que leur personnelle satisfaction, ce sentiment illégitime de redresser la barre parce qu'ils font enfin quelque chose après avoir été mous et inactifs, j'ose dire inutiles pendant si longtemps ?

C'est ça que les français élisent ? Je sais que je vais donner l'impression d'en faire beaucoup pour une simple loi mais là c'est un vase qui déborde.

En fait non, j'ai envie de vomir.


Tu penses vraiment que c'est une initiative du gouvernement ? Pour moi, ça sent le lobbying à plein nez...
----------------------------------
<<< Si jusque là vous aviez cru que mon pseudo est "Position", il est encore temps de regarder à gauche

Ça m'énerve les gens qui ne finissent pas leurs
-florian66-
Hors ligne
Rédacteur
Niveau: Aucun
Points: 2256
Défis: 19
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 19:25 | #
Casio et TI (ceux qui ont le monopole) veulent surement vendre des calculatrices qu'ils auront choisies et bridées au max ce qui est dommage.

Prenons un exemple : ma classe, il n'y a absolument personne qui pompe pendant les contrôles et je trouve ça bien, au moins ils apprennent les cours comme il le faut. D’ailleurs moi j'en ai fait je l'avoue mais je ne m'en sert jamais puisque je trouve ça assez chiant et on pert vite du temps INUTILEMENT. Cet aide est juste psychologique Je ne comprend pas pourquoi cet fameuse loi (inutile) vient faire ici et donc il me vient à l'idée la liberté, elle est où ?? Franchement ça me dégoûte pas mal
----------------------------------
In Arch, I trust ! And you ?
Breizh_craft
En ligne
Modérateur
Niveau: Confirmé
Points: 618
Défis: 6
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 19:28 | #
Theprog a écrit :
[color=black;display:block;text-align:justify;margin-right:10px;]J'ai pas trop le temps de rédiger une réponse complète, mais ce qui est sûr c'est que cette réforme — si elle est appliquée parce que c'est comme pour le bac d'histoire, ils aiment bien faire des feintes après leurs conneries — ne sera en rien un plus pour les élèves ou pour l'éducation...
De toute façon, les ROCs, les formules, et tout ce qui doit être appris « par cœur » n'a pas de valeur en soit pour moi, comme les poèmes au primaire. Ils servent justes à nous apprendre à raisonner, à visualiser un peu et à s'habituer à user des formules, mais de toute façon, dans la vie professionnelle, il y aura toujours un accès à ces formules même si c'est bien sur un manque de temps.
Et puis encore une fois, il y en a qui vont s'en mettre pleins les fouilles, ça doit bien tourner dans le million de calculatrices neuves à acheter tous les ans sur minimum 3 ans, et en plus ça sera cher vu que l'État se contraint lui-même à payer des choses inutiles, en plus de manière obligatoire, pour que tous les élèves soient égaux !
Enfin bon, on pourrait avoir la réponse que vous avez reçue de ce cher monsieur ?[/color]



En effet, regardez, quel lycéen pourrait (sans tricher, et sans trop de réflexion, juste par cœur...) me réciter ses 12 tables de multiplication (ou 10 pour certains) ? Très peu. En sois on pourrait retrouver les calculs, c'est pas dur de poser une multiplication (mais chiant, je vous conseille de pas oublier votre calto un jour où y'a maths, et d'avoir bien vérifié les piles...), mais comme ça spontanément, c'est pas possible (enfin si, mais pas pour la majorité...).

Ajouté le 29/01/2015 à 19:30 :
-florian66- a écrit :
Casio et TI (ceux qui ont le monopole) veulent surement vendre des calculatrices qu'ils auront choisies et bridées au max ce qui est dommage.

Prenons un exemple : ma classe, il n'y a absolument personne qui pompe pendant les contrôles et je trouve ça bien, au moins ils apprennent les cours comme il le faut. D’ailleurs moi j'en ai fait je l'avouie mais je ne m'en sert jamais puisque je trouve ça assez chiant et on pert vite du temps INUTILEMENT. Cet aide est juste psychologique Je ne comprend pas pourquoi cet fameuse loi (inutile) vient faire ici et donc il me vient à l'idée la liberté, elle est où ?? Franchement ça me dégoûte pas mal


Pas faux, moi aussi j'ai des pompes, un blanc ça arrive vite, mais bon ça me sert généralement juste à remettre une formule à l'endroit ou vérifier ma justification (j'ai du mal avec les justifications) et/on mon raisonnement (je raisonne cependant très bien 8) ). Mais sans plus.
----------------------------------
Matt36230
Hors ligne
Membre
Niveau: Intermédiaire
Points: 1868
Défis: 0
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 19:44 | #
C'est vrai que les pompes sont très inutiles, j'avait retapé tout mon cours d'SVT pour un controle et je me suis rendu compte que ça ne servait à rien puisqu'un inconsciemment je savais mon cours (je l'avais quand même un peu appris). Ensuite je note mes formules de physique : bilan j'ai pas touché à ma calto du controle sauf pour quelques calculs avec lesdites formules que je savais sans regarder dans le programme. Donc les antisèches c'est bien mais elles sont quasiment tout le temps inutile
----------------------------------
Legolas
Hors ligne
Rédacteur
Niveau: Confirmé
Points: 3257
Défis: 104
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 20:17 | #
[color=black;display:block;text-align:justify;margin-right:10px;]Bon, nous sommes dans la république Française, alors reprenons ses valeurs.

Liberté : Le bridage des calculatrice est directement en confrontation avec la liberté de l'utiliser.

Égalité : Cette loi augmente les inégalités, de par les différentes fonctions natives des calculatrices qui changent selon la calto, la gamme donc le prix. Celui qui paye le plus pourra plus l'utiliser : aucune égalité ici, alors que les programmes communautaires pallient à ceci.

Fraternité : Déjà, cette valeur est théorique, utopique et absente de la république. Elle ne peut s'expliquer de façon rationnelle, bref, c'est une valeur purement démagogue, mais passons, car elle sonne bien et a un objectif louable (mais pas loué). Les disputes, les incompréhensions, les tensions et les mécontentements des élèves montrent qu'il n'y a ici pas de fraternité.

Bref, cette loi peut être considérée -et je le fais- comme anticonstitutionnelle et certainement poussée par des pressions extérieures, donc uniquement dans le but de mieux se faire voir d'une classe qui est contre l'utilisation actuelle des calculatrices, donc démagogue.

Elle caractérise bien ce quinquennat : presque aucun changement (contrairement au célèbre slogan de campagne), mais les seuls effectués sont nuls, inutiles, démagogues et anticonstitutionnels. Bref, je suis dégouté -pour reprendre Lephenixnoir- du gouvernement, de ce qu'il fait, des mauvaises interprétations du mécontentement des Français (voir la destitution de ministres qui n'a rien changé, le seul ministre détesté est resté, la garde des sots).

Pour finir, je dirai ce que je pensais en 2012 : ce n'est pas parce que plus de la moitié des votants font une erreur que ce n'en est pas une.[/color]
----------------------------------
Mes programmes
Cacher les programmes
Mes défis
Cacher les défis




Theprog
Hors ligne
Membre
Niveau: Intermédiaire
Points: 1435
Défis: 20
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 20:33 | #
Sans vouloir brider le debat, je pense que c'est pas trop le lieu pour parler politique. Laissons d'autre le faire, il s'en occupe tres bien et ca risque en plus de creer des tensions si certains sont de gauche et d'autres de droite.
----------------------------------
Louloux
Hors ligne
Ancien administrateur
Niveau: Élite
Points: 6979
Défis: 61
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 21:04 | #
Breizh_craft a écrit :

En effet, regardez, quel lycéen pourrait (sans tricher, et sans trop de réflexion, juste par cœur...) me réciter ses 12 tables de multiplication (ou 10 pour certains) ? Très peu. En sois on pourrait retrouver les calculs, c'est pas dur de poser une multiplication (mais chiant, je vous conseille de pas oublier votre calto un jour où y'a maths, et d'avoir bien vérifié les piles...), mais comme ça spontanément, c'est pas possible (enfin si, mais pas pour la majorité...).

La calculatrice n'est pas indispensable pour des maths de lycée, excepté en probabilités/statistiques. Je vous rappelle qu'il est tout à fait possible qu'elle ne soit pas autorisée à l'épreuve du Bac (même si ça arrive très rarement).
En prépa on n'a plus de calto en maths et en n'en ressent pas même le besoin.

Theprog a écrit :
Sans vouloir brider le debat, je pense que c'est pas trop le lieu pour parler politique. Laissons d'autre le faire, il s'en occupe tres bien et ca risque en plus de creer des tensions si certains sont de gauche et d'autres de droite.

Entièrement d'accord. L'éducation nationale fait des conneries depuis 10 ans, on ne peut pas accuser plus le gouvernement actuel pour ça que les gouvernements précédents.
La dernière réforme des maths est une catastrophe d'ailleurs, et les précédentes également : on réduit tellement le programme qu'il faut rattraper ça en Bac+1...
Legolas
Hors ligne
Rédacteur
Niveau: Confirmé
Points: 3257
Défis: 104
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 21:12 | #
Louloux a écrit :
Entièrement d'accord. L'éducation nationale fait des conneries depuis 10 ans, on ne peut pas accuser plus le gouvernement actuel pour ça que les gouvernements précédents.


Mais qui dirige l'éducation nationale ? Qui, même sous un gouvernement de droite, est la partie immergée de l'iceberg qu'est le ministre ? Vous n'allez pas me dire que les profs ne savent pas montrer quand ils ne sont pas d'accord, qu'ils ne savent pas faire grève ni faire pression ! Et où votent la plupart des inspecteurs et profs ?
----------------------------------
Mes programmes
Cacher les programmes
Mes défis
Cacher les défis




Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10433
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 21:17 | #
[color=black;display:block;text-align:justify;margin-right:10px;]
Theprog a écrit :
Ça risque en plus de creer des tensions si certains sont de gauche et d'autres de droite.

Certes. D'une part, on a les risques de conflit.
Enfin, je ferai quand même remarquer qu'à mon sens tous les membres présents ici ont assez de bon sens (la chose la mieux partagée du monde par ailleurs) pour ne pas aller inconsidérément trop loin, et que même si ça arrivait, il y a des modérateurs et des administrateurs.

Theprog a écrit :
Sans vouloir brider le debat, je pense que c'est pas trop le lieu pour parler politique.

Bien au contraire.
Qui est concerné dans cette affaire ? Les professeurs. Y'en a pas ici à quelque exception (nommée Fabcvlr) près. Les lycéens. Ça, c'est nous. Les grands groupes de production de calculatrices. Et les communautés. Et là encore, c'est nous.
Soyons clairs, de quoi vit Planète Casio ? D'une petite communauté de programmeurs amateurs qui aiment passer du bon temps ensemble. Et de centaines d'invités qui passent tous les jours en période de bac télécharger divers programmes et ressources pour se donner (à leur sens, ce n'est pas le sujet de mon message) les meilleurs chances de réussir.
La communauté, c'est un point qui est important et qui doit le rester. Mais je ne me fais pas plus d'illusions que ça, je me doute bien que si les invités désertent le site parce qu'ils n'ont plus usage de leurs programmes pour les examens, le site a peu de chance de survivre bien longtemps. C'est peut-être pessimiste comme vision, mais ayant bien pesé tous les facteurs, c'est la conclusion à laquelle j'arrive.
Donc si, je pense que pour les partis concernés c'est tout à fait le lieu, et plus important encore, le moment, de parler politique.

Regardez les messages postés ici et sur le thread associé de TI-Planet. Certains défendent explicitement le combat contre la tricherie et je ne suis pas le dernier de ceux-là. Mais qui a soutenu la réforme en elle-même ? S'il y en a, et je ne doute pas qu'il y en aura s'il n'y en a pas encore, ils seront extrêmement minoritaires. Alors quoi ? Que fait le gouvernement, lobby ou pas lobby ?
Combien de Temps faut-il au premier ou au second venu pour comprendre l'influence de l'argent dans l'histoire ? Et si vous me répondez qu'il faut s'y connaître un minimum pour considérer ces faits, allez-vous aussi me dire que la décision a été prise sans même consultation ni écoute de l'avis d'une personne qui s'y connaisse un minimum ?
Ces hommes qui nous dirigent ont été, ou auraient dû être — qu'importe —, formés pour voir tous les facteurs qui font une loi et toutes les conséquences qu'elle implique. Comment ont-ils pu passer à côté de choses si évidentes ? Sont-ils si aveuglément auto-satisfaits d'entrevoir l'illusion d'un mouvement absurdement antithétique à ce qu'ils prétendent défendre, ici la soi-disant égalité, qu'ils n'ont pas été creuser plus loin que le bout de leur cortex cérébral, alors qu'il s'agit d'un principe fondateur de la République française que nulle personne avisée ne saurait affecter sans évaluer précisément les causes et les conséquences ?
Sont-ils si faibles face aux lobbies ? Que cherchent-ils avec ce genre de réforme, à se faire passer pour un gouvernement qui recherche l'égalité de tous auprès d'un public qui n'a pas forcément les compétences pour voir le fond du problème ? Pensent-ils encore pouvoir redresser la barre ? On m'objectera les évènements terroristes encore tragiquement frais à l'occasion desquels notre Président s'est montré digne, mais qui parmi vous a pu ne pas voir que dans un moment aussi solennel, aussi digne, moment où toute la France et où le monde entier s'est levé, les politiciens n'ont pas pu renoncer à leurs futiles joutes de cour d'école ?
Il est dit que le plus grand tort qu'ait fait ce gouvernement aux français, c'est de leur avoir fait perdre confiance en leurs institutions. Mais je me demande si ce ne serait pas plutôt d'avoir perdu cette confiance pour très, très longtemps.[/color]
----------------------------------
Watch me, as I build my empire with my own hands.
Victor_d
Hors ligne
Membre
Niveau: Confirmé
Points: 359
Défis: 0
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 21:20 | #
Bah je vois que vous ne pensez pas à votre fermeture et ça je trouve que c'est génial
----------------------------------

Rédacteur TI-Planet.org
Critor
Hors ligne
Partenaire
Niveau: Intermédiaire
Points: 626
Défis: 0
Message
Citer : Posté le 29/01/2015 23:56 | #
Je ne cherche à défendre personne, mais tiens quand même à préciser quelques détails devant certains commentaires qui me semblent un peu extrêmes et gratuits.

Il est question d'une "circulaire", et non d'une "loi".
En conséquence, il est même possible que le gouvernement et le Président, puisque l'on parle d'eux, ne soient même pas au courant.
Cherchez peut-être la différence entre ces deux mots et vous comprendrez.

C'est un projet dont on trouve des traces remontant à 2012, et qui est donc dans les cartons du Ministère depuis des années.
Contrairement à d'autres pays, en France les Ministères ne mettent pas leur personnel à la porte lorsqu'il y a un changement de gouvernement.

Mon avis personnel, est que le projet aurait de toutes façons fini par émerger, peu importe le Ministre en place.



A part cela sinon, j'ai beaucoup apprécié lire le reste de vos commentaires, très fournis et fort pertinents.

Pages: 1, 2, 3, 4 | Suivante

Index du Forum | Actualités | Le mode examen rendu obligatoire lors du Bac ?

Planète Casio v42 © créé par Neuronix et Muelsaco 2004 - 2018 | Il y a 53 connectés | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Licences et remerciements

Casio Education Casiopeia CasioFan, la communauté ClassPad CodeWalrus

Planète Casio est un site communautaire indépendant, géré bénévolement et n'est donc pas affilié à Casio | Toute reproduction de Planète Casio, même partielle, est interdite
Les fichiers, programmes et autres publications présents sur Planète Casio restent la propriété de leurs auteurs respectifs et peuvent être soumis à des licences ou des copyrights.
CASIO est une marque déposée par CASIO Computer Co., Ltd