Forums Casio - Projets de programmation

Index du Forum | Projets de programmation | Gint, la matière grise au service de vos add-ins
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Posté le 20/02/2015 17:30

Gint, la matière grise au service de vos add-ins :

Gint est une bibliothèque de développement d'add-ins pour GCC. Elle se substitue à fxlib et en augmente radicalement les fonctionnalités et l'optimisation, tout en maintenant une compatibilité complète et native entre SH3 et SH4.

Au programme :
— La vie en quatre couleurs grâce au moteur de gris ;
— Un contrôle poussé du clavier pour les jeux (événements), mais pas seulement ;
— 16 timers parallèles précis à la milliseconde pour contrôler des animations ;
— Des rendus de texte et d'images fulgurants ;
— La fin de la conversion des images avec Sprite Coder ;
— Tous vos add-ins deviennent compatibles SH3 et SH4 dans un seul fichier.

Et pour l'honnêteté, son inconvénient majeur : vous devez le trimballer dans votre add-in, au prix d'environ 30 ko. Pour rappel, utiliser sprintf() avec le SDK, ça coûte 18 ko, alors pensez-y.


Image 1 : Mon rêve qui devient réalité


Effectuer un test de gint sur votre machine

Gint est encore relativement jeune, et j'ai besoin de le tester sur un maximum de machines pour m'assurer qu'il marche bien. Si vous avez l'habitude d'utiliser des add-ins, n'hésitez pas à prendre 15 minutes pour effectuer un test sur la votre.

1. Transférez l'add-in de test de gint (téléchargeable ici), sur votre machine, et lancez-le en maintenant EXE appuyé. L'écran de contrôle (image 2) apparaît.
2. Recopiez ses contenus dans votre message/rapport de test/etc. S'il n'y a pas "Boot OK" en haut à droite, redémarrez votre calculatrice avec RESET et arrêtez-vous là, car gint n'y fonctionne pas. Sinon, appuyez sur n'importe quelle touche.
3. Dans le menu principal, rendez-vous dans la section TEST et effectuez les différents tests de la liste (voir plus loin). Notez quoi que ce soit de non conforme aux indications, ou qui vous semble bizarre. Si tout se passe bien, dites-le aussi !


Images 2 et 3 : L'écran de contrôle de gint, et le menu principal

Keyboard & events : vous devez pouvoir appuyer sur plusieurs touches simultanément et visualiser des nom et nombre de répétition corrects, même si vous suivez des séquences exotiques. Au-delà de 9 touches pressées (visibles sur le clavier de gauche), le test n'est plus fidèle, c'est normal. Profitez-en pour tester Left + Down + SHIFT et constater que ALPHA est déclenché, c'est également normal. Ça marche avec d'autres « carrés ».
Gray engine : vous pouvez contrôler les délais du timer et observer l'effet produit sur l'aspect du gris. S'il n'est pas bien équilibré, ajustez le contraste de votre machine dans le menu SYSTEM. Vérifiez que le réglage par défaut (DEFT) est satisfaisant quand le contraste est bien réglé.
Image rendering : affichez quelques images et déplacez-les à l'écran. Elles doivent s'afficher correctement même quand elles dépassent, et dans toutes les positions.
Text rendering : tant que vous voyez les 6 lignes de 32 caractères en entier pour chaque police, c'est gagné. Vous pouvez contrôler la couleur du texte et tester son aspect sur un fond noir.
Real-time clock : l'horloge doit avancer seconde après seconde. Mettez-la à l'heure ou modifiez légèrement l'heure indiquée : le réglage doit persister.
Clocks and timers : dans l'onglet TIME, le timer et l'horloge doivent avancer sensiblement à la même vitesse. L'onglet FREQ indique les différentes étapes qui mènent aux fréquences calculées ou mesurées pour le bus (BΦ), le processeur (IΦ) et les modules périphériques (PΦ).

4. Placez-vous ailleurs que dans le menu principal, appuyez sur MENU et vérifiez que vous retournez bien au menu de la calculatrice. Retournez dans l'application de test, vous devez réapparaître à l'endroit où vous l'aviez laissée.
5. Envoyez-moi tout ça et prenez ce badge super cool en remerciement.


Image 4 : Vous voilà bien décoré-e


Installer et utiliser gint sur votre système, pour développer

L'utilisation normale de gint est en l'associant avec le fxSDK, qui fournit les options de compilation/édition des liens appropriées, le linker script particulier de gint ainsi que les outils de conversion compatibles avec la bilbiothèque. Si vous voulez utiliser le fxSDK tout entier (recommandé), suivez ses instructions d'installation, gint est fourni avec.

Une fois que gint est installé sur votre système, voyez les tutoriels de développement pour avoir un aperçu de son fonctionnement. La plupart des choses sont expliquées dans les en-têtes (fichiers .h) de la bibliothèque. Ils sont tous dans le sous-dossier gint du dossier d'installation du fxSDK, que vous pouvez afficher en exécutant fxsdk --folder.

Si vous voulez utiliser directement gint sans le fxSDK (soyez sûrs que vous savez ce que vous faites), vous pouvez ou télécharger l'archive, ou le compiler à la main. Notez que la compilation requiert quand même le fxSDK... pas besoin de l'installer par contre, il vous suffit de placer fxsdk/bin dans le PATH après compilation.

$ git clone "http://git.planet-casio.com/lephe/gint" && cd gint
$ ./configure --startup-log # Ce que vous voulez
$ make all-lib

Ici aussi, vous ne voudrez probablement pas l'installer, juste linker la bibliothèque. Je rappelle que l'ordre de linkage compte, et que vous devez absolument compiler avec gcc <options> <objets...> -lgint -lc -lgcc, et dans cet ordre.


Comment ça marche

Gint est essentiellement organisé autour d'un gestionnaire d'interruptions, une routine qui répond aux signaux émis par les composants pour signaler des événements intéressants (décompte du temps, timer arrivé à expiration, touches du clavier pressées, données reçues sur le port série... entre 20 et 40 sources différentes sur la calculatrice). Normalement c'est le système qui fournit le sien, mais gint le change parce qu'il a besoin de le contrôler pour implémenter ses fonctionnalités et se rendre indépendant de fxlib.

Une fois qu'on contrôle les interruptions, installer un moteur de gris avec un timer à deux délais est un jeu d'enfant. Le moteur de Kucalc (Revolution-FX) ne les contrôlait pas, et devait toutes les supprimer sauf celle du timer, désactivant du même coup les autres timers, l'horloge, la fonction GetKey()... tout un dérangement qui se soldait par un redémarrage à la fin de l'exécution.


Fichier joint

La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.


Pages: 1, 2, 3, 4, 5, 6 | Suivante

Dark storm
Hors ligne
Administrateur
Niveau: Aucun
Points: 9598
Défis: 170
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 17:31 | #
Great

T'arrive à obtenir du gris avec tout tes problèmes de redirection d'interruption (au moins) ?
----------------------------------
Finir est souvent bien plus difficile que commencer. — Jack Beauregard
Legolas
Hors ligne
Rédacteur
Niveau: Confirmé
Points: 3237
Défis: 104
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 17:32 | #
Propre ? L'autre était "sale" ?
----------------------------------
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 17:32 | #
Après tests :
int main(unsigned new_vbr)
{
    return 1;
}

fait crasher la machine si le programme est lancé au démarrage. Je vais voir dans crt0.s, je crois que j'ai oublié quelque chose de capital.

Ajouté le 20/02/2015 à 17:33 :
@DS
Le gris, je m'en suis pas encore occupé. Je sais que les interruptions fonctionnent, mais les fréquences de Kucalc sont pas belles sur mon écran.

@Legolas
Oui. Il est dégueulasse.
----------------------------------
La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.
Eiyeron
Hors ligne
Ancien modérateur
Niveau: Élite
Points: 5513
Défis: 57
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 17:35 | #
Pour les fréquences harmonieuses... Ah bah non si le moteur change, les fréquences aussi, faudra porter l'addin de Kris pour avoir des fréquences de timings qui conviennent...

Ajouté le 20/02/2015 à 17:35 :
Legolas a écrit :
Propre ? L'autre était "sale" ?


Aussi dégueulasse que l'overclock de RevolutionFX. Vu que l'OC est désormais possible sans reboot avec FTune, je vois mal pourquoi les grayscales ne seraient pas non plus possibles sans reboot.
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 17:36 | #
Ouaip, je m'en occuperai. Mais faut d'abord que je fasse fonctionner les touches, et si possible en-dehors de l'interrupt handler, ce serait quand même un chouïa plus propre.
----------------------------------
La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.
Silaxe
Hors ligne
Membre
Niveau: Intermédiaire
Points: 809
Défis: 12
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 20:00 | #
Ce serait bien de préciser sur quel processeur cela fonctionne .
----------------------------------
Dark storm
Hors ligne
Administrateur
Niveau: Aucun
Points: 9598
Défis: 170
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 20:00 | #
SH3 et SH4 (ben oui, il est là l'intérêt)
----------------------------------
Finir est souvent bien plus difficile que commencer. — Jack Beauregard
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 20:11 | #
Dark storm a écrit :
SH3 et SH4 (ben oui, il est là l'intérêt)

Euh... non. J'ai pas encore testé sur SH4.

Ajouté le 20/02/2015 à 20:24 :
J'ai une bonne nouvelle. Le reset quand l'application est lancée au démarrage est « normal ». Tous les add-ins compilés avec Linux font ça... du coup ça me dit plus ou moins d'où vient le problème.

Ajouté le 20/02/2015 à 20:31 :
Ok, c'est encore pire que ça en fait.

Tous les add-ins, gcc ou sdk, s'ils sont lancés en premier au démarrage, provoquent un reset une fois terminés, lorsqu'on tente de lancer une autre application, s'ils ne répondent pas à certains critères.
En outre, utiliser GetKey() évite le reset, d'où le fait qu'il n'y ait pas de problème avec les applications du système. On peut donc penser que cela s'applique à toutes les applications.
C'est la même erreur que celle du sdk « Nonexisting memory by data write access at [...] » dans le même contexte.
----------------------------------
La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.
Dark storm
Hors ligne
Administrateur
Niveau: Aucun
Points: 9598
Défis: 170
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 20:33 | #
Et toi qui essaie de coder un truc propre
----------------------------------
Finir est souvent bien plus difficile que commencer. — Jack Beauregard
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 20/02/2015 20:35 | #
Donc ce n'est pas lié au moteur de gris et j'en déduis que mon application est safe.
Le problème c'est que contrairement à 97% des add-ins du site je ne peux pas utiliser GetKey() avec le moteur d'interruptions parce que je ne sais pas comment cette fonction... fonctionne, justement.
Pour l'instant faudra donc s'en contenter. En tous cas, je suis content, ça me fait un bug de moins à corriger.

Je verrai, si à l'avenir j'arrive à rappeler l'ancien handler, ce qui est tout à fait possible puisque comme Kristaba l'expliquait, les interrupt handlers du système, qui sont en fait bien plus nombreux que 3, passent leur temps à s'entre-appeler en se faisant croire les uns les autres qu'ils sont uniques, si ça ne me permet pas de résoudre ce problème.

Ajouté le 20/02/2015 à 20:57 :
Je suis en train de regarder pour appeler l'ancien handler. L'adresse est bonne, mais l'appel ne fonctionne pas... je suis presque convaincu que c'est le handler lui-même qui fait les conneries, ce qui rend difficile le debuggage.

Je pense que je vais en désassembler un bout pour voir.

Ajouté le 21/02/2015 à 17:42 :
Rien à faire, ce foutu handler ne veut rien entendre. Je vais voir si je peux pas rétablir la vbr, quitter l'exception, puis la relancer. Théoriquement y'a qu'une instruction de flottement mais si une exception s'y produit on perd un signal et ça peut mener à un asynchronisme.
Normalement les bits de statut ne sont pas modifiés dont les exceptions sont toujours bloquées si je joue bien. À mon avis là y'a plutôt moyen que ça fonctionne.
----------------------------------
La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.
Ninestars
Hors ligne
Membre
Niveau: Confirmé
Points: 1740
Défis: 22
Message
Citer : Posté le 21/02/2015 18:56 | #
C'est quoi les handlers ?
----------------------------------
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 21/02/2015 19:00 | #
Lorsqu'une exception se produit, un morceau de code conçu pour la gérer est appelé. C'est le handler. Comme on a trois types d'exceptions (génériques, mmu, interruptions) il y a trois handlers, un par type.
Ayant détourné les interruptions j'utilise mon propre handler mais il ne fait que gérer le gris : pour être propre, il faut que je rappelle le handler du système.
----------------------------------
La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.
Ninestars
Hors ligne
Membre
Niveau: Confirmé
Points: 1740
Défis: 22
Message
Citer : Posté le 21/02/2015 19:14 | #
Par exemple la division par 0 appelle un handler c'est ça ?
Et comment tu accèdes à tout ça ?
----------------------------------
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 21/02/2015 20:17 | #
Oui, si tu divises par 0 ça appelle un handler. Mais pour être rigoureusement exact, ça génère une exception, et cette exception est traitée par le general exception handler.

En fait les handlers sont pas n'importe où. Il y a un registre appelé vbr (vector base register) qui définit une adresse de base pour la zone d'appel.
Le generic exception handler se trouve à l'adresse vbr + 0x100.
Le tlb miss exception handler (exception dans le mappage virtuel du mmu, entre autres quand on accède à la zone virtuelle d'une autre processus) se trouve à l'adresse vbr + 0x400.
Et l'interrupt handler se trouve à vbr + 0x600.

Donc ce que je fais, c'est que j'utilise un linker script qui aligne mes différentes fonctions (en fait, les différent types de sections customs que j'ai définies) en se basant par rapport à cette adresse. Il définit un symbole, en l'occurrence _fixos_vbr puisque je me suis basé sur le travail de Kristaba, qui contient la nouvelle adresse de la vbr (en espace protégé P1 ou P2, le mieux étant P1 pour éviter le MMU) et je modifie la valeur de vbr en me basant sur cette nouvelle adresse en utilisant une simple fonction asm custom. Par chance, on tourne en mode privilégié donc on peut faire ce genre de conneries. Sinon ce serait même pas possible d'accéder à la zone P1 !

Ah oui, et je n'oublie pas de copier mes handlers depuis la zone mémoire d'origine vers la zone de relocalisation définie par le linker script sinon je suis marron. Ça, c'est géré dans le script d'initialisation, crt0.s.

Ajouté le 22/02/2015 à 10:43 :
Bon, j'arrive définitivement pas à relancer le mode d'exception après avoir restauré vbr. C'est pas que je commence à être à court d'idées mais un peu quand même ><
----------------------------------
La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.
Eiyeron
Hors ligne
Ancien modérateur
Niveau: Élite
Points: 5513
Défis: 57
Message
Citer : Posté le 23/02/2015 18:58 | #
Si je me souviens bien de ce que me disait Veb² à propos de GetKey, il me semble que parce qu'il utilise un timer et qu'il intéragit avec des mécasnismes come l'APD (Auto Power Down, extinction automatique), il emm-ennuie gentiment les timers. Et tu arrives aux problèmes que tout le monde et l'ultime solution : le GetKey à la fin.

Ajouté le 23/02/2015 à 18:58 :
Au fait, même Kristaba ne pourra pas t'aider sur ce coup-ci, t'es vraiment seul et dans le noir du coup, bonne chance!
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 23/02/2015 21:51 | #
Ben en fait j'ai réussi à rappeler le handler du système sans crash, mais d'une part cette méthode ne traite pas l'event et d'autre part elle rappelle mon handler à l'infini. Pas encore rendu donc !
----------------------------------
La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.
Eiyeron
Hors ligne
Ancien modérateur
Niveau: Élite
Points: 5513
Défis: 57
Message
Citer : Posté le 24/02/2015 20:04 | #
Bon, ya du progrès, vérifie que l'interruption ne prenne pas trop de temps en fonction de son timer. Si ce dernier n'est pas assez grand, tu ne pourras sortir de l'interruption.
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 24/02/2015 20:05 | #
Eiyeron a écrit :
Bon, ya du progrès, vérifie que l'interruption ne prenne pas trop de temps en fonction de son timer. Si ce dernier n'est pas assez grand, tu ne pourras sortir de l'interruption.

Impossible, toutes les interruptions sont refusées tant que le bit associé dans le registre de statut n'est pas modifié...

Ajouté le 24/02/2015 à 20:12 :
En l'occurrence si, elle dure bien plus longtemps que le timer vu que parmi tous les trucs horribles que j'essaie (tu te demanderais si je fais pas du stress testing sur ma calto si tu savais) il y a des Sleep() pour diverses raisons. Mais ça n'empêche pas que les interruptions étant masquées, le handler du système devrait être appelé.
Mais tu me mets en doute, je testerai.

Ajouté le 20/03/2015 à 17:27 :
Lephenixnoir a écrit :
[...] cette méthode [...] rappelle mon handler à l'infini.

Hmm. Pas exactement en fait.
La documentation, au sujet des timers, a écrit :
When an interrupt has been generated, clear the flag in the interrupt handler that caused it. If interrupts are enabled without clearing the flag, another interrupt will be generated.

Ça m'apprendra à pas lire la doc tiens. Enfin, j'en suis déjà à quelques 500 pages de logiciel et bien la moitié des informations intéressantes sur le soc. Vous imaginez pas tout ce qu'on peut faire...
----------------------------------
La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.
Dark storm
Hors ligne
Administrateur
Niveau: Aucun
Points: 9598
Défis: 170
Message
Citer : Posté le 20/03/2015 21:09 | #
Oh que si (bon ok, moi aussi j'ai lu la doc )

Ajouté le 20/03/2015 à 21:09 :
Enfin, en tout cas c'est cool que ça progresse (un peu)
----------------------------------
Finir est souvent bien plus difficile que commencer. — Jack Beauregard
Lephenixnoir
En ligne
Administrateur
Niveau: Confirmé
Points: 10047
Défis: 130
Message
Citer : Posté le 12/07/2015 15:55 | #
Bon, je vais pas laisser tomber cette idée.

Ayant constaté que ça ne fonctionnait pas du tout sur SH4, j'ai repris de zéro.
Pour l'instant je ne touche pas la vbr ni rien, je tente juste de mettre du code en face de ma nouvelle vbr et de voir si je peux l'exécuter.

Parce que voilà le problème : si je mets le code dans la ram classique à 0x08100000, il plante quand je l'exécute. En revanche, si je le mets dans la ram réelle, qui ne nécessite pas l'utilisation du mmu, à 0x88008000, là ça fonctionne.

Là où ça se corse c'est que Kristaba utilisait cette adresse, ce qui fonctionne bien sur SH3, mais sur SH4 quand l'add-in s'arrête il n'y a plus d'add-ins dans le menu...

Ajouté le 12/07/2015 à 16:48 :
Hmph, bingo.
Il y a les handles du filesystem en plein milieu de cette zone mémoire.
Par contre, ils sont trop loin de l'origine pour que je les écrase normalement.
----------------------------------
La sagesse est la prunelle de tes yeux, et la gloire l’enveloppe de ton cœur.

Pages: 1, 2, 3, 4, 5, 6 | Suivante

Index du Forum | Projets de programmation | Gint, la matière grise au service de vos add-ins
Publicité et partenaires
Casio Education
Casio éducation

TI-Planet
Casiopeia
Casiopeia
CasioFan, la communauté ClassPad
CasioFan
CodeWalrus
CodeWalrus

Planète Casio v42 © créé par Neuronix et Muelsaco 2004 - 2015 | Il y a 41 connectés | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Licences et remerciements
Rugby Manager | Jeu de basket | Jeu de handball | Jeu de tennis | Nova Raider | Réparation téléphone | Soccer Rush | Tasty Tale

Planète Casio est un site communautaire indépendant, géré bénévolement et n'est donc pas affilié à Casio | Toute reproduction de Planète Casio, même partielle, est interdite
Les fichiers, programmes et autres publications présents sur Planète Casio restent la propriété de leurs auteurs respectifs et peuvent être soumis à des licences ou des copyrights.
CASIO est une marque déposée par CASIO Computer Co., Ltd