Les membres ayant 30 points peuvent parler sur les canaux annonces, projets et hs du chat.
La shoutbox n'est pas chargée par défaut pour des raisons de performances. Cliquez pour charger.

Forum Casio - Projets de programmation


Index du Forum » Projets de programmation » fxSDK, un SDK alternatif pour écrire des add-ins
Lephenixnoir En ligne Administrateur Points: 24063 Défis: 169 Message

fxSDK, un SDK alternatif pour écrire des add-ins

Posté le 29/08/2014 22:00

Cette page sert d'index pour la série de topics du fxSDK.

Le fxSDK est une collection d'outils permettant de développer des add-ins pour les calculatrices Casio des séries Graph. C'est une alternative au fx-9860G SDK et PrizmSDK qui ne sont plus activement maintenus, et le compagnon classique de mon noyau gint.

Index des topics

Ce projet existe depuis 2015, alors il y a pas mal de topics liés. En voici une liste complète !

Topics principaux

Installation du fxSDK

Tutoriels

Compatibilité sur calculatrice et PC

Côté PC, le fxSDK est compatible avec Linux, Mac OS, et WSL pour Windows ; normalement tout le monde peut l'utiliser. Je teste constamment sous Linux, et WSL est un Linux donc c'est testé aussi. Je n'ai pas de Mac OS donc il peut y avoir quelques surprises, mais en général c'est l'affaire de corriger un bug ou deux.

En termes de calculatrices, le fxSDK supporte :

Calculatrices monochromes
  • Graph 35+E II
  • Graph 35+ USB / Graph 35+E (SH3/SH4)
  • Graph 75/75+/75+E
  • Graph 85/85 SD/95 (SD) (pas activement testé)

Calculatrices couleurs
  • Graph 90+E / fx-CG 50
  • Prizm fx-CG 10/20

Comment installer le fxSDK et coder des add-ins

Le fxSDK s'installe à partir de dépôts Git sur la forge de Planète Casio (par exemple Lephenixnoir/fxsdk). Il y en a un peu beaucoup, donc manuellement c'est assez long. Pour que ça aille plus vite et pour simplifier le travail des débutants, il y a un outil appelé GiteaPC qui peut faire ça pour vous.

Si vous utilisez Windows, vous aurez besoin de WSL pour accéder à un système Linux dans Windows. Heureusement, Microsoft a fait ça bien et c'est facile à faire. Voyez le tutoriel d'installation de WSL 2 (et l'explication rapide de ce que WSL 2 est).

Si vous utilisez Mac OS, ouvrez l’œil en lisant les topics pour ne pas manquer les informations supplémentaires et éventuelles déviations par rapport à la procédure normale sous Linux.

Méthode automatique avec GiteaPC (plus rapide / recommandée pour les débutants)
  1. Suivez le tutoriel d'utilisation de GiteaPC, qui explique comment obtenir le fxSDK.

Méthode automatique avec plugin VS Code
  1. Yannis300307 a créé un plugin VS Code Casio Dev Tools qui fonctionne sous Windows (avec WSL) et Debian (probablement les dérivés aussi).

Méthode AUR pour les utilisateurs Arch/Manjaro/dérivés (ils se reconnaîtront)
  1. Dark Storm maintient MiddleArch, un dépôt de paquets précompilés qui a entre autres le fxSDK.

Méthode manuelle (plus fine / classique pour les habitués)
  1. Compilez et installez le cross-compilateur GCC pour SuperH.
  2. installez (dans cet ordre) les dépôts fxSDK, OpenLibm, fxlibc, gint ; en option, Slyvtt/µSTL_2.3.

Description sommaire du fxSDK

Pour une introduction à l'utilisation du fxSDK qui montre comment utiliser les outils pour développer un add-in, lisez plutôt les tutoriels d'utilisation de gint. Cette section est juste une description sommaire.

Le cœur du fxSDK est un cross-compilateur GCC pour SuperH, habituellement nommé sh-elf-gcc. Bien sûr on a avec toute la suite d'outils, dont as, ld, objdump, objcopy (entre autres). Contrairement au vieux compilateur du SDK, GCC est un compilateur moderne avec beaucoup d'options et capable de très solides optimisations.

Sur la calculatrice, c'est le noyau gint qui fait la majorité du travail. Il remplace fxlib/libfxcg et une partie de l'OS pour vous offrir des fonctionnalités plus cool et plus rapides. Les add-ins développés avec le fxSDK utilisent gint toutes les trois lignes !

Il y a enfin plusieurs outils utiles sur le PC qui sont utilisés durant le développement ou l'utilisation des add-ins :

  • fxsdk est un script shell qui permet de créer et compiler les projets sans se prendre trop la tête. Le système de compilation officiel pour les add-ins est CMake, mais un système plus ancien de Makefile est encore supporté.
  • fxconv est un outil très polyvalent qui convertit à la compilation les assets (images, polices, maps....). Il permet de travailler avec des logiciels et formats de fichiers normaux sur le PC et d'avoir automatiquement un format optimisé sur la calculatrice. fxconv est extrêmement extensible et chaque projet peut ajouter des conversions personnalisées.
  • fxgxa crée les fichiers g1a (format des add-ins pour Graph monochromes) et g3a (format des add-ins pour Graph couleurs) à partir des programmes compilés.
  • fxlink est un outil de communication qui peut transférer des fichiers vers les Graph 35+E II et Graph 90+E en ligne de commande, mais aussi échanger interactivement avec les add-ins gint par le câble USB, et est couramment utilisé pour réaliser des captures d'écran ou captures vidéo des add-ins.


Changelog et informations techniques

Ci-dessous se trouve la liste des posts annonçant les nouvelles versions du fxSDK, ainsi que des liens vers les instructions/tutoriels supplémentaires publiés avec.

VersionDateInfos supplémentaires
fxSDK 2.10.02 Avril 2023Personnalisation de l'icône Graph 90+ETutoriel d'utilisation de libfxlink
fxSDK 2.9.129 Août 2022
fxSDK 2.9.021 Août 2022Réinstallation complète nécessaire
fxSDK 2.8.017 Mai 2022
fxSDK 2.7.119 Mars 2022
fxSDK 2.7.031 Décembre 2021Collecter toutes les images d'un projet avec fxconv
fxSDK 2.6.030 Août 2021Génération de structures complexes avec fxconv
fxSDK 2.5.24 Juillet 2021
fxSDK 2.5.14 Juillet 2021
fxSDK 2.5.025 Mai 2021
fxSDK 2.4.027 Avril 2021
fxSDK 2.3.130 Janvier 2021
fxSDK 2.3.029 Janvier 2021Introduction de fxconv-metadata.txtInstructions de migration vers CMake
Séparation de libprof en fx/cg



Précédente 1, 2, 3 ··· 10 ··· 20 ··· 30 ··· 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41 Suivante
Ethanho47 Hors ligne Membre Points: 2 Défis: 0 Message

Citer : Posté le 30/03/2023 21:34 | #


That worked, thanks!
Slyvtt Hors ligne Maître du Puzzle Points: 2226 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 30/03/2023 21:43 | #


you are very welcome
There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't ...

Slyvtt Hors ligne Maître du Puzzle Points: 2226 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 30/03/2023 21:50 | #


Now comes the quick explanation :

the first option in the first line tell the compiler that you are using the C++ (version 2020) langage.
the second option -lstdc++ tells the linker that you are using some parts of the libstdc++ (vectors, strings in particular from the STL). So you need to tell the linker to actually link the library to be able to build the final addin.

you can see in your error message : /home/ethanho47/.local/share/fxsdk/sysroot/lib/gcc/sh3eb-elf/11.1.0/../../../../sh3eb-elf/bin/ld:

--> this means it is a linkage error cause ld is the linker

all the occurences : undefined reference to __ZdlPvj just tells that the code corresponding to a function is missing (cause the library which contain the code is missing).
There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't ...

Lephenixnoir En ligne Administrateur Points: 24063 Défis: 169 Message

Citer : Posté le 01/04/2023 22:56 | # | Fichier joint


Ce tutoriel sera ajouté aux notes de publication du fxSDK 2.10.

Tutoriel rapide d'utilisation de libfxlink

libfxlink est une bibliothèque contenant les fonctions de communication principales de fxlink. Elle permet de trouver les calculatrices connectées sur les ports USB et de communiquer avec. libfxlink utilise libusb et ne fonctionne donc pas sous Windows/WSL pour l'instant (comme fxlink).

Attention : Tous les liens de ce tutoriel pointent vers les versions d'Avril 2023 pour rester cohérents avec le texte du tutoriel. La bibliothèque a pu changer depuis.

Exemples de référence

Il y a quatre exemples d'utilisation différents dont vous pouvez vous inspirer.

  • Le mode interactif fxlink -i (code source) est un exemple simple où on cherche une seule calculatrice et on communique ensuite avec le protocole fxlink. Cet exemple utilise l'API simplifiée de recherche de calculatrices et ne gère donc pas les déconnexions ou plusieurs calculatrices en même temps. Par contre il fait ensuite les transferts un peu manuellement, ce n'est pas la méthode la plus simple.

  • Le mode push fxlink -p (code source) est similaire mais il fait des transferts en brut au lieu d'utiliser le protocole fxlink. Il montre comment utiliser libusb directement sur le périphérique trouvé par libfxlink pour implémenter vos protocoles personnalisés.

  • Le logiciel PC de CG-Virtual-Monitor (code source) montre comment compiler avec libfxlink dans un exécutable indépendant, et un exemple simple de l'API complète de recherche de calculatrices où l'on gère proprement les connexions et déconnexions pendant que le logiciel s'exécute.

  • Le mode interactif TUI fxlink -t (code source) est le plus complet de tous. Il utilise l'API complète de recherche de calculatrices, mais gère en plus toutes les communications en asynchrone pour pouvoir exécuter l'interface graphique dans le même thread.

Utilisation de libfxlink dans un projet

libfxlink expose une interface CMake, comme les autres outils du fxSDK. Du coup, en théorie il suffit d'un appel à find_package() pour la trouver. Cependant, comme le fxSDK ne s'installe pas dans les dossiers système, CMake ne trouvera pas le bon dossier tout seul. Il faut rajouter le bon chemin à la variable CMAKE_MODULE_PATH dans votre CMakeLists.txt :

list(APPEND CMAKE_MODULE_PATH "$ENV{HOME}/.local/lib/cmake")
if(DEFINED "$ENV{FXSDK_PATH}")
  list(APPEND CMAKE_MODULE_PATH "$ENV{FXSDK_PATH}/lib/cmake")
endif()

Le code ci-dessous ajoute $HOME/.local (le dossier d'installation par défaut du fxSDK) au dossier de recherche. Ce sera suffisant pour presque tout le monde. Pour les utilisateurs qui installent le fxSDK à la main dans un autre dossier, le chemin $FXSDK_PATH est aussi ajouté, et donc il suffit de fournir la variable d'environnement FXSDK_PATH avec comme valeur le chemin indiqué dans -DCMAKE_INSTALL_PREFIX lors de l'installation du fxSDK.

Ensuite ça se fait comme d'habitude :

find_package(LibFxlink 2.10 REQUIRED)
# ...
target_link_libraries(<TARGET> PRIVATE LibFxlink::LibFxlink)

Et vous pouvez maintenant coder avec la bibliothèque.

Le type struct fxlink_device des périphériques

Dans <fxlink/devices.h> vous trouverez la majorité des fonctions intéressantes. Crucialement, vous y trouverez le type struct fxlink_device représentant les périphériques USB vus par fxlink. Le diagramme ci-dessous résume comment on utilise cet objet :


  • fxlink associe une struct fxlink_device *fdev à tous les périphériques trouvés par libusb : calculatrice, souris, clavier, hub, etc. Généralement le seul champ qu'on regarde ici c'est fdev->status, qui indique l'état du périphérique et s'il y a eu des erreurs de communication.

  • Si le périphérique est une calculatrice, fxlink l'analyse automatiquement et remplit le champ fdev->calc avec un pointeur vers une struct fxlink_calc contenant les informations sur la calculatrice.

  • À ce moment-là on peut commencer à communiquer en réservant les interfaces USB fournies par la calculatrice (généralement il n'y en a qu'une).
    • Si la calculatrice fournit une interface utilisant le protocole fxlink (à savoir usb_ff_bulk dans gint), alors le champ fdev->comm traque les transferts et permet de communiquer avec l'API de messages de libfxlink. (Exemple: CG-Virtual-Monitor)
    • Pour les autres interfaces (comme LINK, les syscalls, ou gint émulant d'autres périphériques) on peut utiliser directement le handle libusb fdev->dh pour manipuler la calculatrice avec l'API libusb. (Exemple: fxlink -p)

Trouver les calculatrices : API simplifiée

Le plus simple pour trouver une calculatrice est d'appeler fxlink_device_find() après avoir intialisé libusb. Les paramètres sont le contexte libusb et un filtre servant à spécifier vaguement la calculatrice qu'on veut. Le filtre peut être NULL pour accepter n'importe quelle calculatrice.

Les détails du filtre sont dans <fxlink/filter.h> ; essentiellement il suffit de créer une struct fxlink_filter avec les critères qu'on veut. Les fonctions de ce header ont rarement besoin d'être appelées à la main.

Si une calculatrice est trouvée, une structure de périphérique est renvoyée ; elle vous appartient, donc il faudra la libérer avec fxlink_device_cleanup() et free() à la fin de l'exécution.

Trouver les calculatrices : API complète

L'API complète permet d'être réactif et de gérer proprement les connexions et déconnexions. L'idée principale c'est que fxlink va traquer et vous montrer la liste des calculatrices connectées ; les fonctions concernées sont détaillées dans cette section de <fxlink/devices.h>.

Pour utiliser cette API, créez une struct fxlink_device_list list et démarrez le suivi des périphériques connectés avec fxlink_device_list_track(). Ensuite, appelez fxlink_device_list_refresh() après chaque traitement des événéments de libusb. De cette façon, vous pouvez à tout moment consulter le tableau list.devices (de taille list.count) des périphériques connectés. La liste se chargera de les libérer à la fin donc ne le faites pas vous-mêmes.

Typiquement, une application qui utilise cette API traitera les événements libusb dans sa boucle principale et consultera ensuite la liste pour voir s'il y a de nouvelles calculatrices auxquelles se connecter et si les anciennes ont été déconnectées. La fonction monitor_update de CG-Virtual-Monitor fait ça d'une façon très typique.

Au moment de détruire la liste, appelez fxlink_device_list_interrupt() en boucle (sans oublier de traiter les événements libusb) pour interrompre les transferts en cours et s'assurer que toutes les ressources sont libérées correctement. Ensuite arrêtez le suivi avec fxlink_device_list_stop().

Communiquer avec l'interface fxlink

Le cas d'usage le plus simple est pour communiquer avec gint utilisant usb_ff_bulk. Dans ce cas l'API de transfert de messages de libfxlink peut être utilisée. Pour ça, il faut d'abord revendiquer l'interface USB en question pour éviter que quelqu'un d'autre ne s'en serve en même temps ; ça se fait avec fxlink_device_claim_fxlink(). Avant ça il est opportun de vérifier que le périphérique est prêt à se connecter et offre bien une interface fxlink ; voir un exemple complet ici.

Pour recevoir des messages, appelez fxlink_device_start_bulk_IN() dès que vous êtes prêts à recevoir. Vous devez appeler cette fonction avant que la calculatrice ne commence à envoyer. En général un logiciel en mode "écoute" aura un transfert IN actif en permanence sur toutes les calculatrices.

Vous pouvez ensuite appeler fxlink_device_finish_bulk_IN() à chaque tour après avoir traité les événements libusb. Si le transfert est fini vous récupérerez le message complet (sinon NULL). Vous pourrez alors traiter le message (voir ci-dessous) ; n'oubliez pas de relancer ensuite un transfert.

Pour envoyer des messages, utilisez fxlink_device_start_bulk_OUT(). Les paramètres app et type sont détaillés dans le format des messages ci-dessous. data et size indiquent le contenu du message. Si own_data est spécifié, le bloc de données sera free() automatiquement à la fin du transfert. Notez que la fonction échouera (et ne fera rien) si un transfert est déjà en cours.

Créer et récupérer des messages avec l'interface fxlink

Le format des messages est détaillé dans <fxlink/protocol.h>. Essentiellement les messages sont des données brutes avec une taille annoncée à l'avance et une paire de chaînes de caractères, application/type, pour identifier le message.

Vous pouvez utiliser les champs de la structure directement. Comme application et type n'ont pas forcément de \0 final il est conseillé d'utiliser fxlink_message_is_apptype() pour tester le genre de message. Un message lu depuis une calculatrice doit être libéré avec fxlink_message_free().

<fxlink/protocol.h> contient aussi une section pour gérer des transferts de messages manuellement avec les struct fxlink_transfer. C'est ce qui est caché derrière les APIs de la section précédentes. Vous pouvez les utiliser directement si vous souhaitez utiliser l'API fxlink sans inversion de contrôle. (Exemple : fxlink -i)

Communiquer avec d'autres interfacs

Pour communiquer avec d'autres interfaces, une fois la calculatrice détectée utilisez l'API libusb directement sur fdev->dh, le handle libusb associé à la calculatrice. Le code de fxlink -p (qui communique avec Add-In Push, un add-in utilisant les syscalls USB) est un très bon exemple de cette méthode.

Dans ce cas, fxlink est utilisé uniquement pour trouver les calculatrices et gérer les connexions/déconnexions.

Conclusion

Enjoy les nouvelles possibilités de l'USB !
Mon graphe (25 Fév): (PythonExtra ; fxsdk#11 ; gint#27 ; (Rogue Life || HH2) ; serial gint ; Boson X ; ...) || (shoutbox v5 ; v5)
Lephenixnoir En ligne Administrateur Points: 24063 Défis: 169 Message

Citer : Posté le 02/04/2023 00:16 | #


Nouvelle version : fxSDK 2.10.0

Release associée de gint : gint 2.10.0
Release associée de la fxlibc : fxlibc 1.4.5

Plusieurs points importants dans cette mise à jour. (En plus de plein de petits bugs corrigés que je ne détaille pas.)

  • Un .xcf (image GIMP) de l'icône Graph 90+E est maintenant fourni dans le projet par défaut, pour que vous puissiez plus simplement la personnaliser.
  • fxlink a un nouveau mode, fxlink -p, pour utiliser Add-In Push de circuit10 pour tester des add-ins. Add-In Push lance un add-in sans enregistrer le fichier g3a, ce qui supprime tout le délai d'attente de transfert et lance l'add-in instantanément. (Add-In Push n'est pas encore finalisé et publié par circuit10, mais ça vient.)
  • Le support des transferts PC → calculatrice dans gint 2.10 a créé pas mal de mouvement de fxlink, détaillé ci-dessous.

Post lié : Tutoriel de personnalisation de l'icône d'add-in Graph 90+E

Donc gint 2.10 ajoute le support de la lecture dans le driver USB. Du coup, la communication avec le PC devient beaucoup plus flexible et le vieux mode interactif fxlink -i ne suffit plus. Pour faciliter le développement de programmes communiquant avec la calculatrice sur l'ordinateur, j'ai étendu fxlink de deux façons :

  1. Un mode interactif avec TUI (fxlink -t) vient remplacer l'ancien. Ce nouveau mode affiche plus d'informations, permet de connecter plusieurs calculatrices en même temps, et surtout il permet d'envoyer des données à la calculatrice.
  2. J'ai séparé le coeur de la communication dans une bibliothèque séparée (libfxlink) qui enrobe libusb et simplifie la recherche des calculatrices et l'envoi de données. libfxlink peut être utilisée écrire des logiciels PC qui communiquent avec la calculatrice.

Post lié : Tutoriel rapide d'utilisation de libfxlink
Mon graphe (25 Fév): (PythonExtra ; fxsdk#11 ; gint#27 ; (Rogue Life || HH2) ; serial gint ; Boson X ; ...) || (shoutbox v5 ; v5)
Fcalva Hors ligne Membre Points: 445 Défis: 8 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 11:07 | #


Bonjour, j'ai essayé d'installer fxSDK a travers Ubuntu WSL, et tout c'est bien passé jusqu'a "% giteapc install Lephenixnoir/fxsdk:noudisks2 Lephenixnoir/sh-elf-binutils Lephenixnoir/sh-elf-gcc" ou j'ai un message d'erreur me disant qu'il manque "libpng16" et donc l'installation est interompue, je ne peux pas aller plus loin. J'ai essayé d'utiliser "/fxsdk" au lieu de "/fxsdk:noudisks2", d'installer qu'un des packages a la fois mais toujours ce même problème.
Est ce que ce serait moi qui aurait mal fait quelquechose ?
Pc master race - Apréciateur de Noctua moyen
Caltos : G90+E, FX-92+ (x2)
Slyvtt Hors ligne Maître du Puzzle Points: 2226 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 11:09 | #


sudo apt-get install libpng16-16 libpng-dev

et ensuite tu refais
There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't ...

Fcalva Hors ligne Membre Points: 445 Défis: 8 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 11:15 | #


Merci, ça a résolu ce problème mais maintenant j'ai "ncurses" qui manque. C'est embêtant.
Est ce que je fais une commande similaire (du genre sudo apt-get install ncurses) ?
Edit : cette commande ne marche pas, je m'en doutait un peu quand même
Pc master race - Apréciateur de Noctua moyen
Caltos : G90+E, FX-92+ (x2)
Slyvtt Hors ligne Maître du Puzzle Points: 2226 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 11:16 | #


sudo apt-get install libncurses libncurses-dev
There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't ...

Fcalva Hors ligne Membre Points: 445 Défis: 8 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 11:20 | #


Désolé mais ça renvoie "Unable to locate package libncurses"
Pc master race - Apréciateur de Noctua moyen
Caltos : G90+E, FX-92+ (x2)
Slyvtt Hors ligne Maître du Puzzle Points: 2226 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 11:20 | #


sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

puis tu refais
There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't ...

Fcalva Hors ligne Membre Points: 445 Défis: 8 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 11:22 | #


Les commandes se sont bien exécutées mais que j'ai rententé ça me renvoie le même message d'erreur
Pc master race - Apréciateur de Noctua moyen
Caltos : G90+E, FX-92+ (x2)
Slyvtt Hors ligne Maître du Puzzle Points: 2226 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 11:24 | #


ok, essaye alors

sudo apt install ncurses

puis

sudo apt install libncurses-dev
There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't ...

Fcalva Hors ligne Membre Points: 445 Défis: 8 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 11:27 | #


Libncurses a marché mais pas ncurses, mais c'est bon maintenant fxsdk est en train de s'installer, merci de ton aide !
Pc master race - Apréciateur de Noctua moyen
Caltos : G90+E, FX-92+ (x2)
Slyvtt Hors ligne Maître du Puzzle Points: 2226 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 06/05/2023 12:52 | #


bon OK, tant mieux.

Y'a pas une distribution pareil avec les noms des librairies. Le principal est que cela fonctionne.
There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't ...

Lephenixnoir En ligne Administrateur Points: 24063 Défis: 169 Message

Citer : Posté le 15/08/2023 22:05 | #


Petit changement dans fxconv qui apparaîtra à la prochaine mise à jour. J'ai ajouté une fonction fxconv.elf_multi() à usage des convertisseurs personnalisés qui voudraient produire plusieurs variables indépendantes lors d'une conversion.

À titre d'exemple, voyons comment on pourrait écrire un convertisseur personnalisé de type doublevar qui produit deux chaînes de caractères, une égale à "Hello", l'autre égale à "world". Je vais mettre les noms de variables désirés dans les métadonnées :

test.txt:
  custom-type: doublevar
  name: X
  var1: hello
  var2: world

Le name ne sera plus utilisé mais il est obligatoire par défaut ; je mets une valeur bidon.

Dans le convertisseur, je crée deux fxconv.Structure (une par variable), et au lieu de générer le fichier final avec fxconv.elf() j'utilise fxconv.elf_multi() :

import fxconv

def convert(input, output, params, target):
    if params["custom-type"] == "doublevar":
        convert_doublevar(input, output, params, target)
        return 0
    return 1

def convert_doublevar(input, output, params, target):
    o_hello = fxconv.Structure()
    o_hello += fxconv.string("Hello")

    o_world = fxconv.Structure()
    o_world += fxconv.string("world")

    fxconv.elf_multi(
        [("_" + params["var1"], o_hello),
         ("_" + params["var2"], o_world)],
        output, **target)

elf_multi() prend trois paramètres :
  1. Une liste de paires (symbole, Structure) de variables à créer. Pour rappel un nom de symbole c'est juste un underscore (_) suivi d'un nom de variable.
  2. Le nom du fichier de sortie (comme elf()).
  3. La liste des options de compilation (comme elf()).

Je vous passe l'ajout de assets-cg/test.txt et la déclaration du convertisseur dans CMakeLists.txt. À la fin, je récupère dans main() une paire de variables :

#include <gint/display.h>
#include <gint/keyboard.h>

extern char const *hello;
extern char const *world;

int main(void)
{
    dclear(C_WHITE);
    dprint(1, 1, C_BLACK, "%s, %s!", hello, world);
    dupdate();

    getkey();
    return 1;
}

Et voilà, le tour est joué.
Mon graphe (25 Fév): (PythonExtra ; fxsdk#11 ; gint#27 ; (Rogue Life || HH2) ; serial gint ; Boson X ; ...) || (shoutbox v5 ; v5)
Slyvtt Hors ligne Maître du Puzzle Points: 2226 Défis: 16 Message

Citer : Posté le 15/08/2023 22:09 | #


Magnifique
Y'avait juste à demander Ca c'est du dev en temps record.
Juste ce dont j'avais besoin. Nickel.
Merci beaucoup
There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't ...

Lephenixnoir En ligne Administrateur Points: 24063 Défis: 169 Message

Citer : Posté le 24/09/2023 15:58 | #


J'ai ajouté dans le topic une nouvelle méthode d'installation semi-officielle : le plugin Casio Dev Tools de Yannis300307 pour VS Code. C'est sympa parce que ça a le potentiel de marcher complètement automatiquement et d'être l'option la plus accessible
Mon graphe (25 Fév): (PythonExtra ; fxsdk#11 ; gint#27 ; (Rogue Life || HH2) ; serial gint ; Boson X ; ...) || (shoutbox v5 ; v5)
Dimartino Hors ligne Maître du Puzzle Points: 307 Défis: 2 Message

Citer : Posté le 05/11/2023 15:34 | #


Salut je viens de voir dans un autre topic que fxlink n'est pas disponible sous Wsl...
Pourtant quand j'ai tout installé (avec fxlink du coup) je n'ai eu aucune erreur... Je ne peux pas tester maintenant si ça fonctionne bien mais du coup pourquoi cela ne marcherait pas ?
Mon projet du moment : Memen'Casio
Lephenixnoir En ligne Administrateur Points: 24063 Défis: 169 Message

Citer : Posté le 05/11/2023 15:36 | #


Coucou, effectivement ça compile, le problème c'est que WSL n'a (en gros) pas accès aux périphériques USB de Windows. Donc le système Linux dans WSL ne trouve jamais la calto.
Mon graphe (25 Fév): (PythonExtra ; fxsdk#11 ; gint#27 ; (Rogue Life || HH2) ; serial gint ; Boson X ; ...) || (shoutbox v5 ; v5)
Dimartino Hors ligne Maître du Puzzle Points: 307 Défis: 2 Message

Citer : Posté le 05/11/2023 15:39 | #


Ah d'accord, et donc pour faire passer les addins faut utiliser l'explorateur de fichier...
Il n'y a aucun moyen que Wsl puisse accéder au périphériques USB, genre en lançant en admin ?
Mon projet du moment : Memen'Casio
Précédente 1, 2, 3 ··· 10 ··· 20 ··· 30 ··· 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41 Suivante

LienAjouter une imageAjouter une vidéoAjouter un lien vers un profilAjouter du codeCiterAjouter un spoiler(texte affichable/masquable par un clic)Ajouter une barre de progressionItaliqueGrasSoulignéAfficher du texte barréCentréJustifiéPlus petitPlus grandPlus de smileys !
Cliquez pour épingler Cliquez pour détacher Cliquez pour fermer
Alignement de l'image: Redimensionnement de l'image (en pixel):
Afficher la liste des membres
:bow: :cool: :good: :love: ^^
:omg: :fusil: :aie: :argh: :mdr:
:boulet2: :thx: :champ: :whistle: :bounce:
valider
 :)  ;)  :D  :p
 :lol:  8)  :(  :@
 0_0  :oops:  :grr:  :E
 :O  :sry:  :mmm:  :waza:
 :'(  :here:  ^^  >:)

Σ π θ ± α β γ δ Δ σ λ
Veuillez donner la réponse en chiffre
Vous devez activer le Javascript dans votre navigateur pour pouvoir valider ce formulaire.

Si vous n'avez pas volontairement désactivé cette fonctionnalité de votre navigateur, il s'agit probablement d'un bug : contactez l'équipe de Planète Casio.

Planète Casio v4.3 © créé par Neuronix et Muelsaco 2004 - 2024 | Il y a 42 connectés | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Licences et remerciements

Planète Casio est un site communautaire non affilié à Casio. Toute reproduction de Planète Casio, même partielle, est interdite.
Les programmes et autres publications présentes sur Planète Casio restent la propriété de leurs auteurs et peuvent être soumis à des licences ou copyrights.
CASIO est une marque déposée par CASIO Computer Co., Ltd